1 million de personnes déplacées par la sécheresse en Somalie

« La famine hante maintenant tout le pays. Nous voyons de plus en plus de familles obligées de tout abandonner parce qu’il n’y a littéralement plus d’eau ni de nourriture dans leurs villages. »

Si, en avril dernier, 745 000 personnes avaient été chassées de chez elles à cause de la sécheresse en Somalie, elles sont aujourd’hui 1 million, selon les chiffres annoncés par le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés et le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC).

Pour Mohamed Abdi, directeur national du NRC en Somalie, « cette étape d’un million sert de sonnette d’alarme massive pour la Somalie ».

« La famine hante maintenant tout le pays. Nous voyons de plus en plus de familles obligées de tout abandonner parce qu’il n’y a littéralement plus d’eau ni de nourriture dans leurs villages. Le financement de l’aide doit être augmenté de toute urgence avant qu’il ne soit trop tard. »

Selon le NRC, la Somalie subit une période de sécheresse historique de deux ans. Du jamais vu depuis plus de 40 ans.

Mgr Giorgio Bertin est administrateur apostolique de Mogadiscio depuis 2001. Il témoigne de cette catastrophe humanitaire auprès de Radio Vatican. « La situation dans le pays est évidemment dramatique », affirme-t-il. Les déplacés se réfugient aux abords des grandes villes. La Caritas y travaille aux côtés d’organisations somaliennes pour leur venir en aide. Elle pourvoit à l’approvisionnement alimentaire des déplacés, fournit des aides d’urgence, notamment des tentes, des moustiquaires, des couvertures, facilite l’accès à l’éducation ou encore l’accès aux soins.

M.C.

Crédit image : Shutterstock.com / sntes

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.