10 choses à ne jamais dire à sa femme

10 phrases que vous ne devriez jamais dire à votre femme…

Quand on vit en couple, on apprend très rapidement qu’il y a des choses à éviter. Des mots à ne pas dire, des actions à oublier ou des attitudes à fuir… Parce que finalement, certaines situations minimes sont des étincelles qui produisent de vastes incendies. Messieurs, aujourd’hui, nous vous servons sur un plateau 10 choses que vous ne devriez jamais dire à votre femme…

Tu aurais dû me demander de l’aide.

Quand vous lui dites ça, vous pensez probablement que vous êtes ainsi un mari attentionné. Erreur. Pas dans la logique féminine. Parce qu’une femme a besoin d’attention et de prévenance. Elle s’attend à ce que son mari vole à son secours avant même qu’elle ait à le lui demander. Elle voudrait que vous soyez attentif à ses besoins, aussi petits soient-ils. Et cette phrase soulignerait simplement que vous n’y avez pas fait cas.

On n’est pas d’accord, n’en parlons plus.

Votre vision est simple : on n’est pas d’accord, ne pas en parler nous évitera une dispute. Sauf que ce silence ne réglera aucun désaccord et ne fera qu’accentuer le problème. Discuter de nos désaccords nous permet au contraire de mieux nous comprendre et ainsi nous rapprocher l’un de l’autre.

Pourquoi tu fais ça comme ça ?

Votre femme est impliqué dans une activité, quelle qu’elle soit ? N’arrivez pas en critiquant sa démarche. La seule chose que cela produira en elle est un sentiment d’incapacité. Évidemment, ne la laissez pas s’enfermer dans une pratique inefficace. Commencez par la complimenter, l’encourager, puis proposez-lui d’autres possibilités.

Pour moi, c’est pareil.

Votre femme revient de chez le coiffeur ? Elle a perdu un peu de poids ? Elle a une nouvelle tenue ? Alors viendra forcément la question, « alors, qu’est-ce que tu en penses ? » Et là, il y a une réponse à bannir, « Pour moi, c’est pareil. » Simplement parce que votre femme veut que vous la remarquiez, même si le changement est minime.

Mais qu’est-ce que tu as fait de la journée ?

Alors là, messieurs, si votre femme reste à la maison pour s’occuper des enfants, c’est vraiment plus possible de dire ça. La maison est en désordre ? Le repas se fait attendre ? Et bien non, ce n’est pas parce qu’elle n’a rien fait de sa journée. Être mère au foyer est un défi au quotidien.

Qu’est-ce que tu disais ?

Votre femme est en train de partager quelque chose avec vous. Peut-être qu’elle vous ouvre son coeur. mais vos pensées sont ailleurs… et vous lui demandez « Qu’est-ce que tu disais ? »… Pour une femme, ces mots sont vraiment décourageants. Ils lui signifient que vous n’êtes pas à son écoute.

Je ne sais pas.

« Qu’est-ce que tu veux manger ce soir ? », « Qu’est-ce qu’on pourrait faire ce week-end ? », « Tu as vu mes clés ? »… À toutes ces questions, la bonne réponse n’est jamais « je ne sais pas. » Cette réponse laisse votre épouse seule avec ses interrogations. Au contraire, prenez le temps de chercher avec elle ou de faire des suggestions.

Je vais le faire plus tard.

Elle vous demande de faire quelque chose dans la maison ? de partir faire une course ? et bien, vous savez quoi, si vous pouvez le faire, faites-le ! Et quand vous serez cet homme qui prend le temps de faire les choses nécessaires au bon moment, alors vous pourrez vous accorder ce petit bonus de « je le ferai plus tard ».

Je ne me souviens pas avoir dit ça. Ta mémoire te trompe.

On est d’accord, la mémoire peut nous faire défaut. Mais cela vaut pour la sienne comme pour la vôtre. Alors au lieu de croire que chacun détient la vérité, il est préférable de partir sur une approche plus neutre.

Tu n’as qu’à décider.

Vous cherchez le lieu de vos prochaines vacances ? Vous vous demandez ce que vous allez faire les jours qui viennent ? Votre femme vous demande un avis sur une situation précise ? Si votre réponse est « tu n’as qu’à décider », vous la plongez dans un sentiment de solitude.

La Rédaction

Source : Cross Walk

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.