10 choses que vous avez manquées dans le livre de la Genèse

10 choses que vous avez manquées dans le livre de la Genèse.

Le livre de la Genèse devrait pouvoir gagner un prix tant il regorge d’histoires à succès. Des héros et des méchants, des triomphes et des défaites, l’histoire de la création du Monde, la chute de l’humanité, la vie des patriarches… Autant de best-seller ! Mais il y a aussi dans ce livre des petits détails, des noms moins familiers ou encore des histoires qui nous ont échappés. Vous trouverez ici 10 choses que vous avez manquées dans le livre de la Genèse.

La Genèse couvre plus de temps que le reste de la Bible

Quand la Genèse commence, nous voyons Dieu créer le ciel, la terre et tout ce qui s’y trouve. Elle se termine à la mort de Joseph. On parle là de près de 2300 ans d’histoire biblique. La période de l’exode aux épîtres ne couvre que 1800 années.

La trinité est présente dès la Création

Les premiers versets parlent de l’Esprit de Dieu qui se meut à la surface de l’eau. L’évangile de Jean parle lui de « la Parole qui était avec Dieu, la Parole qui était Dieu au commencement. » Plus tard, il dira que « la Parole » est Jésus. Dieu parle également de lui au pluriel :

Puis Dieu [singulier] dit : Faisons [pluriel] l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. (Genèse 1:26)

Un serpent avec des pattes capable de communiquer avec l’homme ?

Simple supposition. Le serpent est venu parler à Ève. Et ceci ne semble pas anormal dans le récit. Peut-on en conclure que les animaux et les hommes pouvaient parler ensemble et se comprendre ?

Quoi qu’il en soit, quand Dieu a maudit le serpent, il l’a condamné à ramper sur son ventre. On peut donc imaginer qu’avant la chute, le serpent était bipède ou quadrupède.

Ruben n’était pas là quand Joseph a été vendu

Les frères de Joseph le jugeait arrogant et prétentieux, mais Ruben n’avait pas le même regard sur lui. Il l’avait déjà protégé quand les frères voulaient le tuer. Et il avait prévu de le récupérer dans la citerne mais ses frères ont profité de son absence pour le vendre.

Ruben revint à la citerne ; et voici, Joseph n’était plus dans la citerne. Il déchira ses vêtements, retourna vers ses frères, et dit : L’enfant n’y est plus ! Et moi, où irai-je ? (Genèse 37:29-30)

Tamar a séduit son beau-père à son insu

Juda avait choisi Tamar pour être la femme de son fils premier-né. Mais Dieu le fit mourir avant qu’elle ait pu avoir un enfant. Sans enfant, elle était dans une situation délicate. Mais son beau-frère ne voulait pas la prendre pour femme. Un jour, elle décida de se voiler la face et de se tenir sur le chemin que son beau-père prenait. Il pensait qu’elle était une prostituée et ne la reconnaissait pas. C’est ainsi que Tamar tomba enceinte de son beau-père. Elle mit au monde des jumeaux, Pharès et Zara.

Cette histoire ressemble plus à un feuilleton moderne qu’à un épisode de la Bible, mais elle est essentielle car elle montre la miséricorde de Dieu. Les méthodes de Tamar peuvent nous révolter, pourtant son nom inscrit dans la généalogie de Jésus nous rappelle que Dieu fait grâce.

Joseph était un garçon étonnant

Joseph a perdu sa mère, il a été harcelé par ses frères et vendu à des commerçants puis il est devenu esclave et a été en prison. Mais à tout juste 30 ans, il est devenu le bras-droit de Pharaon, chargé de surveiller sa maison, le trésor national et de superviser les citoyens égyptiens.

Joseph est resté tendre

Malgré toutes les épreuves vécue par Joseph, il n’a pas nourri de ressentiment ou d’aigreur. Il n’était pas amer face à ces injustices. Joseph n’avait aucun problème pour exprimer clairement ses émotions. Joseph a pleuré de tristesse quand ses frères l’ont vendu et il a pleuré de joie quand il a revu son frère Benjamin ou quand il a  retrouvé son père. Son émotion l’a bouleversé quand il a révélé qui il était à ses frères. La Bible dit qu’il a gémi si fort que tous les égyptiens du Palais l’entendirent.

Benjamin n’était pas si jeune que vous le pensiez

Si nous savons par les Écritures que Benjamin était plus jeune que Joseph, nous l’imaginons souvent à tort bien trop jeune. Quand il est fait mention du retour de la famille de Jacob en Égypte, il est fait mention de Benjamin et de ses 10 fils.

Jacob a accordé la double bénédiction du fils ainé à Joseph plutôt qu’à Ruben

À cause de ses problèmes d’adultère, Jacob a choisi d’accorder les droits du fils ainé à Joseph. Joseph a alors reçu une double portion de son héritage.

Jacob a adopté les 2 fils de Joseph

Suite à la bénédiction de Jacob à Joseph, Jacob a dû adopter Ephraïm et Manassée. Le chapitre 48 de la Genèse rapporte cette discussion. C’est pourquoi  les noms d’Ephraïm et Manassée apparaissent dans les noms des 12 tribus, à la place du nom de leur père, Joseph.

M.C.

Source : Cross Walk

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.