1202 chrétiens ont été tués au Nigéria en 6 mois

Une organisation non gouvernementale vient de rendre un édifiant rapport sur la persécution des chrétiens au Nigéria.

L’International Society For Civil Liberties (Intersociety), organisation non gouvernementale qui agit en faveur des libertés, de la démocratie et de la sécurité, vient de publier un rapport qui révèle les menaces qui pèsent sur la liberté religieuse au Nigéria. Ils affirment que 1202 chrétiens ont été tués par des djihadistes au cours du premier semestre 2020, de janvier à juin.

Les chrétiens sont victimes des éleveurs Peuls et de Boko-HaramIntersociety précise que 812 chrétiens ont été tués par les éleveurs Peuls, et que 390 ont été tués par Boko Haram / ISWAP (État Islamique dans la province de l’Afrique de l’Ouest). Ces attaques djihadistes ont eu lieu principalement dans le sud de Kaduna, mais la communauté d’Adara et l’État du Plateau comptent eux aussi de nombreuses victimes. L’organisation remarque également que ces attaques se répandent, et ce grâce à « la complicité du gouvernement nigérian ».

« En raison de la complicité et de l’échec du gouvernement nigérian, les djihadistes Peuls et leurs attaques se sont étendus à l’État du Niger dans la région centre-nord (Gbagyi, Kamuku, Ungwai et Bassa, qui sont des communautés à prédominance chrétienne à Munya, Rafi et Shiroro), ainsi que la région du Sud-Est (tous ses cinq États), la région du Sud-Sud en particulier Delta et Edo et la région du Sud-Ouest en particulier Ondo et Oyo. Toutes les zones touchées par les attaques des éleveurs djihadistes sont des communautés chrétiennes. À ce jour, il n’y a aucun élément de preuve montrant le meurtre de musulmans et la prise de leurs terres, terres agricoles et maisons ou la destruction ou l’incendie de mosquées par les éleveurs djihadistes. »

Le rapport affirme en effet que les chrétiens sont les uniques cibles des éleveurs, tandis que les membres de Boko Haram / ISWAP attaquent également des musulmans.

« Les éleveurs djihadistes ciblent et tuent uniquement les chrétiens ou brûlent ou détruisent leurs propriétés, y compris les maisons, les terres agricoles et les lieux de culte et les écoles. Les djihadistes de Boko Haram / ISWAP, quant à eux, tuent actuellement des chrétiens et des musulmans (ceux qui sont étiquetés ‘incroyants’ ou ‘traîtres’ ou ‘conspirateurs’ ou ceux tués collatéralement). »

Intersociety précise que les chrétiens sont associés à la « culture occidentale », opposée en soi à la charia et au Sultanat islamique que Boko Haram souhaite instaurer.

Une communauté particulièrement prise pour cibleUne communauté est particulièrement prise pour cible par Boko Haram, l’Église des Frères au Nigéria, Ekklesiyar Yan’uwa a Nigeria. Depuis 2009, 8370 de ses membres ont été tués par Boko Haram et plus de 700 000 membres ont été déplacés. Sur les 586 églises de cette communauté, plus de 300 ont été brûlées ou détruites. Le rapport ajoute que le nombre de maisons appartenant à ses membres, qui ont été pillées ou incendiées, est incalculable.

Des femmes « esclaves à vie » et « fabricants d’enfants de djihadistes »Autre élément saillant de ce rapport, la recrudescence des enlèvements de chrétiens. Intersociety estime que 1202 chrétiens ont été enlevés au cours des six premiers mois de 2020. La plupart d’entre eux sont des femmes, ou des jeunes filles, destinées à être des « esclaves sexuelles », des « fabricants d’enfants de djihadistes ». Elles sont mariées de force, converties à l’islam, ou tuées si elles résistent à ces conditions. Certaines réussissent à acheter leur liberté en payant une rançon. Pour l’organisation, ces enlèvements sont même une « routine » ces derniers mois pour les filles chrétiennes de la région de Igbo.

La Constitution garantit pourtant la liberté religieuseDans un pays où la liberté de culte et de religion est pourtant garantie par la Constitution et par la Carte africaine des droits de l’homme et des peuples signée en 1983 par le Nigéria, l’État semble protéger les assaillants. Intersociety dénonce « des éléments djihadistes » en charge des « pouvoir s politiques et militaires ». Ils l’affirment, les djihadistes pénètrent et gagnent du terrain ».

« Aujourd’hui, au Congo RDC, avec le plus grand nombre de catholiques en Afrique, le djihad est en cours. En République Centrafricaine, pays à majorité chrétienne,les djihadistes sont aux commandes. On retrouve des situations similaires au Burkina Faso, en Angola, au Mozambique, en République du Congo et au Togo, pour n’en citer que quelques-uns. Comme en Libye en 1969 et au Soudan en 1989, les djihadistes pénètrent et gagnent du terrain, visant à capturer le pouvoir de l’État et à changer le statu quo laïque socio-juridique en régimes de sultanat brutal et de charia ; mettant en danger les chrétiens et les autres membres confessionnels et leurs cultures démocratiques et pacifistes. »

Intersociety tient également à dénoncer des actions menées par certains chrétiens, jugés « fanatiques », qui persécutent les membres des religions traditionnels en détruisant leurs propriétés et leurs symboles.

M.C.

Crédit Image : The Nigerian Voice

Sur le même sujet, lire également :

Le témoignage choc de BHL pour Paris Match : « Au Nigeria j’ai vu un début de massacre méthodique des chrétiens »

« Massacres génocidaires » : Après le Rwanda ou le Darfour, « l’histoire se répète » au Nigéria

Nigéria : Survivant du massacre de 81 personnes par Boko Haram, il raconte 6 heures d’horreur

Une femme enceinte et son mari pasteur ont été tués au Nigéria

Elizabeth, 3 ans, tuée à coup de machettes au Nigéria alors que le sud de Kaduna se transforme en « champ de mise à mort »

Joseph Masin, le président de l’Association Chrétienne du Nigéria kidnappé, a été libéré

Indignation au Nigéria après le viol et le meurtre d’une étudiante dans une église

« Il y a un nettoyage ethnique délibéré » dans l’État de Kaduna au Nigéria

Nigéria : 26 ans de prison pour l’homme qui avait enlevé, violé, converti et marié de force Ese Oruru âgée de 13 ans

Nigéria : Luka Binniyat dénonce la mise à mort de 17 personnes dans un récit glaçant

« C’est un miracle ! » : Le directeur d’une école chrétienne et sa famille survivent à une violente attaque au Nigéria

Nigéria : Le meurtrier de Michael Nnadi avoue l’avoir tué parce qu’il continuait de lui annoncer l’Évangile

Nigéria : 13 personnes tuées, 13 enlevées et plus de 1000 déplacées suite à des attaques de bergers peuls

Au Nigéria, Yusuf Pam a été attaqué à coups de machettes par des bergers peuls

Nigéria : Un couple enlevé et des chrétiens tués lors d’un mariage

Nigéria : Un étudiant, qui doit retourner chez lui à cause du confinement, est abattu à son arrivée par les bergers peuls

Nigéria : Ils crient « Allah Akbar » et tuent une femme enceinte et six enfants

Ishaku Abba, 10 ans, abattu au Nigéria parce qu’il était chrétien

Au Nigéria, le sénateur Istifanus Gyang se lève pour défendre les chrétiens assassinés

Après 2 ans d’exil, des Nigérians retournent dans leur village et se font attaquer par des Peuls

Arrivés en camions et motos, les assaillants de Boko Haram pillent Garkida au Nigéria et enlèvent de nombreux chrétiens

Nicholas Oboh, prêtre otage d’islamistes au Nigéria, a été libéré

Au Nigeria, 32 chrétiens assassinés lors d’une attaque qui laisse 7500 personnes sans aucun moyen de survivre

Michael Nnadi, 18 ans, chrétien enlevé au Nigeria le 8 janvier, a été assassiné

Boko Haram a fait 59 311 orphelins de père et 59 213 veuves dans l’État de Borno au Nigeria

Au Nigeria, les chrétiens ont manifesté dans les rues de Lagos pour dénoncer les « meurtres incessants »

Alerte « génocide » au Nigeria, la Christian Solidarity International demande l’action des Nations Unies

Une vidéo montre un jeune garçon de 8 ans tuer un étudiant chrétien au Nigeria

Briget, 18 ans, et Priscilla, 19 ans, abattues par des Peuls à moto au Nigeria

Le président de l’Association Chrétienne du Nigeria, enlevé par Boko Haram, a été décapité

Un des quatre jeunes enlevés au Nigeria vient d’être relâché le long de l’autoroute de Kaduna

Jennifer Samuel, otage au Nigeria, vient d’être libérée et donne des nouvelles de Leah Sharibu

Une nouvelle attaque de Peuls au Nigeria cause la mort de 13 chrétiens

Enlèvement de 4 jeunes chrétiens au Nigeria

Boko Haram attaque une église et kidnappe le pasteur au Nigeria

Au Nigeria, des djihadistes décapitent 10 chrétiens pour « envoyer un message » et venger la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.