20 chrétiens décapités en RDC : « Leurs corps gisent partout »

« Cela me peine de vous informer que nous avons perdu vingt chrétiens du camp de Banande-Kainama et notre évangéliste, Sobu Mundeke, en fait partie. Leurs corps gisent partout. »

L’archidiacre de Kainama a signalé à International Christian Concern la décapitation de 20 chrétiens, dans le village de Kainama, territoire de Beni au Nord Kivu, en République Démocratique du Congo le 5 octobre dernier. D’autres personnes sont portées disparues à l’issue de cette attaque. Elles auraient été prises par les combattants.

« Cela me peine de vous informer que nous avons perdu vingt chrétiens du camp de Banande-Kainama et notre évangéliste, Sobu Mundeke, en fait partie. »

« Leurs corps gisent partout », déplore l’archidiacre, précisant que « des maisons ont été incendiées par les rebelles ADF ».

L’évangeliste Sobu Mundeke faisait partie des chrétiens déplacés par une attaque des rebelles ADF en mai dernier.

« Sobu est arrivé la semaine dernière de Beni à la recherche de nourriture pour sa famille, il ne savait pas qu’il venait se faire tuer. »

Selon l’évêque du diocèse anglican de Beni, qui a confirmé l’attaque, il s’agit d’un « événement dévastateur qui continue de saper l’espoir pour lequel la République démocratique du Congo (RDC) a prié ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.