21 « filles de Chibok » libérées en échange de 4 prisonniers islamistes

« Je les ai rencontrés il y a une heure et je peux confirmer qu’elles sont en bonne santé. » A déclaré Yemi Osinbajo après avoir rencontré les jeunes filles, qui ont été conduites dans la capitale Abuja. Leur identité n’a pas été encore révélée.

L
e groupe djihadiste Boko Haram aurait libéré 21 des filles kidnappées en avril 2014 dans la ville nigériane de Chibok. L’information émane du vice-président nigérian Yemi Osinbajo qui a pu rencontrer les jeunes filles libérées.

Leur libération est intervenue suite à la médiation de la Croix-Rouge Internationale et du gouvernement suisse. Elles auraient été échangées contre 4 militants islamistes prisonniers.

Environ 270 filles avaient été enlevées dans leur école de Chibok, dans l’état de Borno, où Boko Haram mène une insurrection depuis sept ans, visant à créer un état islamique. Ce soulèvement a provoqué la mort de milliers de personnes (40 000 selon certaines sources) et le déplacement de plus de 2 millions d’habitants. Plus de 200 filles sont toujours portées disparues. L’enlèvement avait provoqué l’indignation du monde entier, relayée par le hashtag Twitter, #bringbackourgirls.

Les négociations continuent pour la libération des plus 200 autres filles toujours captives.

« Au cours des prochains jours ou mois, nous serons en mesure de négocier la libération de plusieurs des filles. »

La rédaction

Source : Reuters

Image : Flickr CC

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.