Bibles
Olivier Beylon

Olivier Beylon

Marié et père de deux enfants. Journaliste professionnel qui a exercé pendant 40 ans dans toutes les formes de presse et particulièrement dans la presse quotidienne régionale du Sud-Est pendant 31 ans et a créé le site d’information « Christianoscope » (mis actuellement en sommeil). Il a pu observer la diversité des Eglises et mouvements chrétiens et leurs différentes expressions de la foi au travers de ses reportages et de son expérience personnelle. Président d’une association cultuelle évangélique, auteur du livre « Dieu au quotidien » (LLB).

24 novembre : Journée internationale de la Bible, toujours plus diffusée dans le monde

Togo Le public a tout de suite acheté des Bibles et des dictionnairesParmi toutes les journées mondiales qui ponctuent le calendrier international,  il en est une qui est consacrée à la Bible, le 24 novembre. L’occasion de faire le point sur le toujours performant phénomène de diffusion de ce que les Chrétiens considèrent comme la Parole de Dieu.

2014 apparait comme une année record à plusieurs égards. Selon l’Alliance Biblique Universelle (ABU), avec 34 millions de Bibles intégrales distribuées à travers le monde, on constate une augmentation de l’ordre de 6% par rapport à 2013. Si l’on intègre les extraits tels que Nouveau Testament, Evangiles, et autres articles et produits  divers et plus modestes (calendriers, petits traités, publications spéciales pour Noël et Pâques, etc.), on atteint le chiffre de 428,2 millions de diffusions, soit une hausse de 7%.

Mais ce n’est pas tout car il faut encore ajouter 2 millions d’articles en lien avec les Ecritures sur supports numériques : CD, MP3, DVD, téléchargements sur internet, soit 8% d’augmentation, toujours sur un an, et un triplement par rapport à 2010.

A noter que 2014 a marqué une étape historique pour la Bibliothèque biblique numérique (The Digital Bible Library® – DBL) pour  puisqu’en fin d’année, la DBL qui vise à élargir et faciliter autant que possible l’accès à la Bible, comptait 1 014 versions de la Bible, du Nouveau Testament et de livrets dans 816 langues. Ces langues sont parlées par plus de 4 milliards de personnes*.

La Bible intégrale disponible dans 542 langues parlées par 4,9 milliards de personnes

Parmi les explications  à ces progressions peuvent être avancées, en premier lieu : les traductions en langues vernaculaires qui ne cessent de progresser, permettant chaque année à davantage de personnes de lire ou de faire connaissance avec les Ecritures dans leur langue propre.

La Bible intégrale est désormais disponible dans 542 langues parlées par 4,9 milliards de personnes, tandis que le Nouveau Testament est disponible dans 1 324 langues parlées par 673 millions personnes supplémentaires. Dans 1 020 langues il existe des portions plus courtes des Ecritures, mais 4 015 langues et dialectes parlées par 460 millions de personnes sont toujours totalement privés des Ecritures.

Mais en plus des primo-traductions, sont diffusées des nouvelles traductions et révisions pour rendre plus accessibles encore les Ecritures déjà disponibles et pour interagir avec leur message.

Les sociétés bibliques, l’Alliance Mondiale Wycliffe et les autres sociétés de traduction,  ont en effet contribué l’année dernière à l’achèvement de 51 traductions parlées par plus d’1,3 milliard de personnes (dont 1,2 milliard de sinophones)**.

La campagne « 100 Bibles en 1000 jours »  a sans doute eu son effet sur ces statistiques puisqu’elle a donné lieu à 21 de ces Bibles publiées, dont 14 en tant que primo-traductions.

Menaces et persécutions n’y font rien, au contraire

L’Alliance Biblique Universelle relève par ailleurs que là où des Chrétiens sont exposés à de grosses difficultés, des menaces et des persécutions, la demande est plus importante. C’est ce qui est constaté, entre autres, en Inde avec une augmentation de 19%, dans l’Asie du Sud-Est au Laos, en Egypte où se déroulent de grands rassemblements chrétiens, au Nigéria  où 4,5 millions d’articles ont été distribués et où quatre nouvelles traductions sont apparues, alors que la secte Boko Haram y redouble de violence.

L’Afrique du Sud et la République Centrafricaine sont avec le Nigéria les plus grands consommateurs de de Bible sur leur continent où 31% de Bibles supplémentaires par rapport à 2010 ont été distribuées.

Mais c’est sur le continent américain que la demande est la plus forte avec 341,5 millions d’articles diffusés, dont 14,5 de Bibles intégrales, le Brésil représentant à lui seul 288,7 millions de produits bibliques (dont des milliers remis lors de la Coupe du Monde football 2014) dont 7,6 millions de Bibles intégrales. A noter aussi qu’à Cuba la demande de Bibles explose.

En Asie la hausse est de 6% (3,6 millions de Bibles imprimées rien qu’en  Chine), au Moyen-Orient et en Europe, de 12%.  La vente des Bibles en France où un sondage récent fait apparaître que 74% des Français n’a jamais ouvert la Bible, représente environ 300 000 exemplaires chaque année.

L’action de l’ATB (Wycliffe-France) en direction de l’Afrique

Des Chrétiens français, par l’intermédiaire d’associations ou de sociétés sont particulièrement impliqués dans la diffusion de la Bible. L’Alliance Mondiale Wycliffe (partenaire de l’ABU) dispose depuis 1971 d’une structure française, l’Association Traduire la Bible (ATB), basée à Valence (Drôme), qui possède une quarantaine de permanents, missionnaires. Elle œuvre surtout pour les pays de l’Afrique francophone. Sa directrice Karine Berndt indique que la traduction d’un Nouveau Testament représente 10 à 15 années de travail, un délai qui s’est passablement raccourci (de moitié environ) grâce à l’outil informatique.

D’ailleurs elle relève : « On travaille de plus en plus avec l’audio pour ceux qui n’ont pas la culture livresque. Mettre des enregistrements des livres de la Bible pour être entendus en format MP3 ou sur applications de portables est aussi une évolution. Ces nouvelles technologies permettent la diffusion instantanée sur d’autres smartphones, avec l’avantage de pouvoir jeter la puce en cas de problème. C’est moins dangereux que le livre dans certaines régions.

Car les missionnaires de l’ATB (qui sont rémunérés par des donateurs individuels) doivent aussi faire face à des situations compliquées. Certains ont même dû être rapatriés d’urgence, comme ce fût la cas au Mali ou en Côte d’Ivoire.

Recevoir les Ecritures dans sa langue donne l’occasion de festivités. En novembre 2013, une délégation française de l’ATB a pu le constater au Togo en allant livrer 3000 Nouveaux Testaments et psaumes et dictionnaires traduits dans l’une des langues du pays, le nawdba. Musique, danses et chorale ont marqué l’évènement, une fierté pour un peuple qui est de culture orale.

D’une année sur l’autre, le score de diffusion de tout ou partie de la Bible dans le monde reste pour les Chrétiens une bonne nouvelle…

Olivier Beylon

Olivier Beylon

Marié et père de deux enfants. Journaliste professionnel qui a exercé pendant 40 ans dans toutes les formes de presse et particulièrement dans la presse quotidienne régionale du Sud-Est pendant 31 ans et a créé le site d’information « Christianoscope » (mis actuellement en sommeil). Il a pu observer la diversité des Eglises et mouvements chrétiens et leurs différentes expressions de la foi au travers de ses reportages et de son expérience personnelle. Président d’une association cultuelle évangélique, auteur du livre « Dieu au quotidien » (LLB).
Olivier Beylon

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Likez, partagez, commentez et suivez cette publication sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?

Si vous le préférez vous pouvez recevoir un seul mail chaque soir avec toutes les infos de la journée.