25 morts dans l’attaque de trois villages au Nigeria

Face à la montée de l’insécurité au Nigeria, un groupe a demandé la démission du président Buhari.

Dans la nuit de lundi à mardi, dans l’État majoritairement chrétien de Benue, au Nigeria, une attaque a fait au moins 25 morts. Les villages de Guma, Logo et Tarka ont été visés dans ce qui semble être une attaque coordonnée. Les corps de quinze personnes ont été repérés à Tarka, neuf à Guma et un à Logo, celui d’un dirigeant traditionnel. Des efforts sont en cours pour rechercher les disparus.

International Christian Concern précise qu’à Tarka, quatorze chrétiens ont été tués par des Peuls.

En 2021, après une attaque contre le gouverneur de l’État de Benue, le Dr Samuel Ortom, un groupe peul avait affirmé dans un communiqué de presse, « où que vous soyez, une fois que vous êtes contre l’intérêt à long terme des Peuls, nous vous abattrons ».

« Nos courageux combattants ont mené cette attaque historique pour envoyer un grand message à Ortom et à ses collaborateurs. Où que vous soyez, une fois que vous êtes contre l’intérêt à long terme des Peuls, nous vous abattrons. »

Hier soir, c’est l’Etat de Zamfara qui a été victime des « bandits ». De nombreux étudiants du College of Health Technology de la ville de Tsafe ont été enlevés.

Selon le Daily Trust, devant la montée de l’insécurité dans le pays, le Forum des anciens du Nord (NEF) a demandé au président Muhammadu Buhari de démissionner.

M.C.

Crédit image : Shutterstock / Tayvay / Marché de l’état de Benue

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.