2,6 millions de victimes de l’esclavage moderne en Corée du Nord, « soit le taux le plus élevé au monde »

L’Index Global de l’Esclavage 2018 révèle qu’un citoyen nord-coréen sur dix est victime de l’esclavage moderne. Ce taux place la Corée du Nord en tête des 10 pays ayant la prévalence la plus élevée à l’esclavage moderne.

Plus de 2,6 millions de personnes vivent sous l’esclavage en Corée du Nord. Le rapport met également en lumière l’inaction du gouvernement de Corée du Nord, qui est le moins enclin de tous, à agir en réponse à cette prévalence de l’esclavage moderne en son sein. En effet, la grande majorité de ses esclaves sont en réalité contraints au travail par l’État lui même.

Amanda Mortwed Oh, membre du Comité pour les droits de l’homme en Corée du Nord, a déclaré au Washington Post :

« La Corée du Nord est essentiellement un état esclavagiste qui utilise ses propres citoyens pour le bénéfice du régime de Kim. »

Parmi les formes d’esclavage mises en évidence par le rapport figurent, la traite des êtres humains, le travail forcé, le mariage forcé, et la vente ou l’exploitation des enfants.

Dans le « Top 10 » pays ayant le plus recours à l’esclavage moderne, on trouve dans l’ordre, la Corée du Nord, l’Érythrée, le Burundi, la République centrafricaine, l’Afghanistan, la Mauritanie, le Soudan du sud, le Pakistan, le Cambodge et l’Iran.

En 2018, les gouvernements qui ont mis en place le plus d’actions pour répondre à l’esclavage moderne sont, les Pays-Bas, les États Unis, le Royaume-Uni, la Suède, la Belgique, la Croatie, l’Espagne, la Norvège, le Portugal et le Monténégro.

Demeure la problématique des produits fabriqués par une main d’oeuvre soumise à l’esclavage moderne, et importés aux États-Unis en en Europe.

La rédaction

La rédaction

La rédaction

Cet article vous est proposé par la rédaction d'Info Chrétienne. La rédaction d'Info Chrétienne est composée de bénévoles, de pigistes et de contributeurs occasionnels.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?