3 conseils pour partager votre foi au travail

Greg Forster, diplômé de l’Université de Yale et directeur du réseau Oikonomia, répond aux questions des lecteurs de Gospel Coalition sur le lien entre la foi, l’économie et le travail.

Aujourd’hui, la question vient d’une personne étant retournée dans le monde du travail séculier après avoir travaillé 6 ans dans un ministère chrétien. Ce lecteur souhaitait avoir quelques astuces pour témoigner de Jésus autour de lui sur son nouveau lieu de travail, car c’est d’ailleurs cela qui a motivé sa réorientation.

« Je viens de commencer un travail dans le monde de l’entreprise après six ans dans le ministère. L’une des raisons de mon départ de mon lieu de travail chrétien était l’opportunité de l’évangélisation, mais j’aurais besoin de quelques astuces pour bien démarrer. Avez-vous des suggestions sur la façon de partager sa foi sur son lieu de travail ? »

Pour Greg Forster, la première étape est de « gagner le droit d’être entendu ». Et cela passe par 3 suggestions pratiques.

  • Voir le travail comme un ministère
    Vous obtiendrez le droit d’être entendu grâce à vos excellentes performances dans votre travail et vos interactions avec les collègues et  clients. En réalité, on ne quitte jamais le ministère à temps plein. Le mot « ministère » signifie simplement « service ». Tous les chrétiens, sans exception, sont au service à plein temps de Jésus-Christ et du monde. Quel que soit le travail d’un chrétien – écrire des rapports, conduire des camions, balayer des couloirs – c’est un ministère pour Dieu et pour son prochain. Quand le travail est fait d’une manière qui honore Dieu, il est un témoin puissant qui attire les gens.
  • Être patient
    Gagner le droit d’être entendu demande du temps. Ne vous attendez pas forcément à des opportunités d’évangélisation rapides. Ayez confiance dans le fait que si vous travaillez fidèlement, Dieu utilisera votre témoignage vivant pour réveiller le cœur de ceux qui vous entourent.
  • Évangéliser de manière relationnelle
    L’idée d' »évangélisation relationnelle » a parfois été utilisée pour éviter la proclamation verbale de l’Évangile, ce qui n’est pas une bonne chose. Mais il est possible de faire les deux et il est particulièrement intéressant d’évangéliser par la relation au travail. Lorsque des opportunités se présentent, concentrez-vous sur la réaction de la personne pour parler avec sagesse. C’est particulièrement important sur le lieu de travail, où les dynamiques relationnelles peuvent être complexes et les frontières importantes.

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?