35 chrétiens arrêtés en Érythrée

[Mise à jour du 13/04/2021 : Les autorités érythréennes ont relâché tous les chrétiens, sauf un, arrêtés lors de la réunion de prière.]

« Cette dernière vague d’arrestations est la preuve qu’il n’y a eu aucun changement dans la politique répressive du gouvernement envers la liberté religieuse. »

Vingt-sept chrétiennes étaient réunies pour prier à Asmara, la capitale érythréenne. Elles ont été attaquées par l’armée et envoyées à la prison de Mai Sarawa. Douze autres chrétiens ont été arrêtés à Assab, près de la frontière avec Djibouti, avant d’être envoyées dans une prison voisine.

Selon Release International, organisation de soutien des chrétiens persécutés, ces arrestations anéantissent tout espoir de changement au sujet de la place des chrétiens dans ce pays. “Cette dernière vague d’arrestations est la preuve qu’il n’y a eu aucun changement dans la politique répressive du gouvernement envers la liberté religieuse”, explique le Dr Berhane Asmelash, partenaire de Release International.

« À moins qu’il n’y ait un changement de politique, ces temps continueront d’être dangereux pour les chrétiens en Érythrée, où beaucoup souffrent pour leur foi. »

Le groupe précise que la prison dans laquelle ont été envoyés les douze chrétiens d’Assab est réputée pour ses conditions de vie difficiles.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.