36e campagne d’hiver pour les Restos du coeur qui font face à l’urgence de la crise sanitaire

La crise sanitaire vient bouleverser la vie de tous et elle vient toucher plus durement encore celle des plus démunis. C’est dans ce contexte que les Restos du coeur lancent leur 36e campagne d’hiver.

L’année dernière, lors de leur 35e campagne c’est près de 136,5 millions de repas qui ont été distribués aux plus démunis, tandis que les Restos ont accueilli 875 000 personnes. Des chiffres qui devraient augmenter cette année à cause de la crise sanitaire. Les bénévoles de l’association ont pu être témoins des premières conséquences sociales de la crise dès le confinement du mois de mars où beaucoup de familles et de travailleurs précaires se sont retrouvés sans ressources.

Face à cette affluence nouvelle et soumis aux contraintes sanitaires, les Restos ont rapidement du se réorganiser. Un temps d’adaptation difficile, où beaucoup de bénévoles ont dû se mettre en retrait à cause de leur âge ou de leurs pathologies considérées comme à risque. L’association salue cependant « un magnifique élan de solidarité » avec la présence de nouveaux bénévoles plus jeunes venus en renfort.

C’est aujourd’hui, mardi 24 novembre 2020, dans ce contexte de crise sanitaire et sociale que l’association lance sa 36e campagne d’hiver. Patrice Blanc, président des Restos du coeur se confie sur les difficultés majeures auxquelles il est actuellement confronté :

« Nous sommes confrontés aujourd’hui à deux difficultés majeures : s’organiser avec les bénévoles sans les mettre eux en danger, ni les personnes accueillies, et disposer de locaux permettant ces rencontres dans le respect des gestes barrières. L’appui de l’État et des collectivités locales sera déterminant pour trouver des locaux adaptés. »

Créée en 1985 par Coluche, l’association accueille chaque année depuis 35 ans les plus démunis. Les Restos du coeur alertent pus particulièrement cette année sur la situation « inacceptable » des jeunes. Car la crise met en lumière la situation de plus en plus difficile de beaucoup de jeunes et d’étudiants qui se retrouvent sans ressources. L’association exprime un sentiment de révolte face à ses livreurs de repas à vélo qui se retrouvent sur leur sites, faute de moyens. Aujourd’hui, une personne sur deux reçue par les Restos est âgée de moins de 25 ans et 10% des personnes bénéficiant de l’aide alimentaire ont entre 18 et 25 ans.

C.P

Crédit image : ricochet64 / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.