4 leçons à tirer de 2 Chroniques 20

On peut trouver quatre enseignement à tirer de 2 Chroniques 20.

Premièrement, cela nous montre que nous pouvons encore vivre dans la droiture et affronter des ennemis qui aspirent à nous attaquer. À notre époque, ce n’est peut-être pas un groupe de personnes qui veut nous conquérir. Cela peut être n’importe quelle distraction ou état d’esprit qui détourne notre attention de Dieu. Je lutte contre la peur du rejet depuis des années et si je n’en suis pas consciente, cela peut contrôler ma perception de moi-même, des autres et de Dieu. La plupart d’entre nous ont un cœur qui aspire à vivre dans la droiture, mais nous luttons avec les choses qui se dressent sur notre chemin. Il peut s’agir de vieilles habitudes, de schémas de pensée ou de tout ce qui va à l’encontre de la justice de Dieu.

Deuxièmement, nous devons chercher Dieu. Si notre cœur le cherche en premier lorsque nous sommes confrontés à des
problèmes, nous sommes plus susceptibles de recevoir l’aide dont nous avons besoin lorsque nous en avons besoin. Chercher Dieu d’abord nous aide à le garder lui et ses merveilleuses actions au premier plan de nos esprits. Josaphat n’a pas commencé sa prière en disant à Dieu qu’il avait besoin d’aide. Il a commencé sa prière avec la grandeur et la puissance de Dieu. Cela rend honneur au Seigneur et lui rappelle ainsi qu’à son peuple ce dont Dieu est capable. Il a ensuite apporté leurs problèmes au Seigneur. Nous pouvons modeler nos prières pour obtenir de l’aide d’après celle-ci.

Troisièmement, nous devons croire en Dieu. Si les gens n’avaient pas cru en Dieu, leurs résultats auraient été différents. Dieu a donné trois messages à son peuple. Ils avaient le choix de le croire ou non. Le Seigneur leur a dit de ne pas avoir peur ni de se décourager face à leurs ennemis parce que la bataille n’est pas la leur, c’est celle de Dieu. Puis il leur a dit où ils pouvaient trouver l’ennemi et qu’ils devaient marcher vers l’armée qui les dépassait en nombre. Arrivés là-bas, au lieu de se battre, ils devaient prendre leur position, la tenir et voir leur délivrance. N’est-ce pas contre notre nature de se battre ou de faire quelque chose ? Mais le peuple a cru en Dieu et a vu sa délivrance. Nous pouvons quand nous croyons.

Quatrièmement, nous devons puiser dans le pouvoir de la louange dans nos vies. Quand est-ce que le Seigneur a-t-il agi en leur faveur dans 2 Chroniques 20 ? Quand ils sortaient en chantant et en louant. La louange du Seigneur révèle notre foi et libère sa puissance. Lorsque nous louons le Seigneur avec notre voix, nous nous rappelons l’amour et la bonté incroyables de Dieu. Cela détourne nos yeux de notre situation et les plante solidement sur Dieu. Nos voix élogieuses nous aident à nous reposer en lui pendant qu’il mène nos batailles.

La bataille appartient à Dieu.

La bataille n’est pas la vôtre. . . c’est celle de Dieu. Il veut faire un travail puissant dans votre vie lorsque vous le cherchez, croyez en lui et le louez. Il est pour vous et non contre vous. Voulez-vous vous tenir devant lui, rechercher son visage, puis faire ce qu’il dit ?

Jessica Van Roekel

Article reproduit en partie et traduit à partir du site Crosswalk.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.