5 principes missionnaires révélés dans le livre le plus court de la Bible

Dans sa troisième lettre, l’apôtre Jean enseigne son ami Gaius au sujet des enjeux missionnaires et surtout au sujet de l’importance de soutenir les évangélistes itinérants.

En quelques versets, Jean donnent diverses clés de compréhension et des principes bibliques qui devraient façonner notre manière d’envisager la mission et le soutien financier que nous apportons aux missionnaires. Voici donc 5 principes que l’on peut extraire de ce court texte.

1. Le soutien des missions et des missionnaires est normal

« Bien-aimé, tu agis fidèlement dans ce que tu fais pour les frères, et même pour des frères étrangers. »

Jean affirme que son ami Gaius « marche dans la vérité » et que c’est « une chose fidèle que vous faites dans tous vos efforts pour ces frères ». Il conclut que nous devons soutenir les gens comme eux, les missionnaires.

L’Écriture est claire : le désir de soutenir la propagation de l’Évangile est une partie normale de la vie chrétienne.

2. La coopération entre les églises locales est encouragée

« J’ai été fort réjoui, lorsque des frères sont arrivés et ont rendu témoignage de la vérité qui est en toi, de la manière dont tu marches dans la vérité. »

Il y a des connexions entre les oeuvres locales. La coopération entre plusieurs congrégations locales est considérée comme une bonne chose. Ces travailleurs de l’Évangile sont sortis d’une autre église, probablement celle de Jean. Ils étaient des « étrangers » à Gaius

3. La nécessité de soutenir les bonnes personnes

Mais comment pouvons-nous savoir qui soutenir ? L’apôtre Jean donne quelques clés d’identification.

« Ils ont rendu témoignage de ton amour, en présence de l’Eglise… »

Ils aiment !

Jean décrit une obligation morale spéciale de soutenir ceux qui ont été envoyés « pour le bien du nom ». Ce sont ceux à qui nous « devons » apporter un soutien matériel.

4. Le soutien devrait être abondant

« Tu feras bien de pourvoir à leur voyage d’une manière digne de Dieu. »

Digne de Dieu…

Cette préoccupation que les travailleurs chrétiens seraient amplement fournis trouve un écho ailleurs dans la Bible. Comme Paul dit à Tite : « Fais de ton mieux… Vois qu’ils ne manquent de rien. »

5. La motivation doit être l’amour pour la gloire de Christ

Nous voyons enfin la motivation qui devrait conduire à aller, à envoyer et à soutenir : l’amour pour la gloire du roi Jésus. C’est le moteur de l’entreprise missionnaire pour le nom du Christ. Les besoins de ceux qui ne sont pas encore atteints par l’Évangile sont grands, mais Jean nous presse d’envoyer des ministères pour la gloire du Christ et la gloire de sa vérité.

« Car c’est pour le nom de Jésus-Christ qu’ils sont partis, sans rien recevoir des païens. Nous devons donc accueillir de tels hommes, afin d’être ouvriers avec eux pour la vérité. »

Partager cette video sur Facebook

La rédaction

Source : The Gospel Coalition

La rédaction

La rédaction

Cet article vous est proposé par la rédaction d'Info Chrétienne. La rédaction d'Info Chrétienne est composée de bénévoles, de pigistes et de contributeurs occasionnels.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?