76 des 110 jeunes filles kidnappées en février par Boko Haram viennent d’être libérées !

Mise à jour
Le nombre officiel de jeunes filles libérées a finalement été de 104. 5 sont décédées dans les première heures. Seule Leah Sharibu demeure captive. Elle a refusé de renier sa foi en Jésus-Christ. 
Ne l’oublions pas.

Nous apprenions il y a quelques semaines ce nouvel enlèvement de masse au Nigeria. 110 jeunes filles du pensionnat de Dapchi étaient kidnappées par des militants de Boko Haram. 76 d’entre elles ont été libérées ce matin.

Le 19 février dernier une milice de Boko Haram s’introduisait dans un établissement scolaire de Dapchi, au nord du Nigeria, et enlevait 110 jeunes filles. Depuis l’enlèvement des « Filles de Chibok », on connait le sort tragique réservé aux victimes : Le viol et l’asservissement aux mains d’islamistes violents. Beaucoup avait alors prié pour une libération rapide.

Nous apprenons à l’instant que ce matin, un peu avant 8 heures, 9 véhicules ont ramené au moins 76 de ces jeunes filles devant leur école. Bashir Manzo, responsable d’une association d’aide aux parents des enfants enlevés raconte.

« Elles n’étaient accompagnées d’aucune force de sécurité. Leurs ravisseurs les ont juste déposées et sont partis, sans parler à personne. »

Nous ignorons encore les détails de cette surprenante libération qui suscite bien entendu un certain nombre de questions sur les circonstances qui ont poussé les militants djihadistes a raccompagné les jeunes filles.

Prions pour celles qui sont demeurées captives et pour leurs familles. Cinq d’entre elles seraient décédées au cours des premières heures de captivité.

La rédaction

Crédit image : Flickr-CC/Stars Foundation

Lire aussi sur le même sujet :

Même quand Boko Haram détruit leurs familles, les chrétiennes nigérianes ne passent pas à l’islam

Dans la région du lac Tchad, Boko Haram viole, endoctrine et tue

Le médecin chrétien Rebecca Dali honorée pour son dévouement envers les victimes de Boko Haram

Nigéria : De retour chez elles, les femmes enlevées et violées par Boko Haram sont marginalisées

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.