À seulement 11 ans, un jeune garçon surdoué veut prouver que Stephen Hawking avait tort : “Dieu existe !”

« Dieu n’existe pas ! »… C’est ce qu’affirmait le célèbre astrophysicien Stephen Hawkings. Ce n’est pas l’avis de William Maillis, un jeune garçon prodige de 11 ans, qui ambitionne de devenir à son tour astrophysicien.

William a terminé ses études secondaires à seulement 9 ans, et il avait déjà des convictions très fortes, déclarant alors aux journalistes qu’il voulait « prouver à tout le monde que Dieu existe ». Depuis sa naissance, le garçon surprend ses proches par une vivacité intellectuelle hors-norme. A 6 mois, il identifiait déjà les chiffres, à 7 mois, il formulait des phrases complètes, à 21 mois, il savait multiplier, lire et écrire, et à 4 ans, il débutait l’algèbre, la langue des signes et la lecture grecque.

Le psychologue de l’université qu’il a intégrée dit de lui qu’il est un « pur génie ». Et ce génie est chrétien et convaincu de l’existence de Dieu.

“Il y a ces athées qui essaient de dire qu’il n’y a pas de Dieu, alors qu’en réalité il faut plus de foi pour croire qu’il n’y a pas de Dieu, que pour croire qu’il y en a un.”

Interrogé lors d’une conférence universitaire, il explique que notre vision anthropomorphique de Dieu limite notre compréhension de sa nature.

“L’univers existe en Dieu parce que Dieu est en dehors de l’univers et de l’espace. Sinon, comment aurait-il créé l’univers ? Parfois, nous essayons de mettre en place des lois universelles, notre logique et notre raison… Nous sommes imparfaits et nous essayons de calquer cela sur Dieu…”

Les lois qui régissent l’univers n’ont pas d’effets sur Dieu, et essayer de mieux le connaitre au travers de cela est une tentative vaine.

“Les lois universelles ne s’appliquent pas à lui, et essayer de calquer nos lois universelles sur Dieu, c’est comme essayer de rendre Dieu à notre image et notre ressemblance, ce qui est égocentrique et réducteur.”

Partager cette video sur Facebook

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?