À Atlanta, Boston et Phoenix, des pasteurs Hillsong quittent le mouvement

La megachucrch Hillsong est actuellement sous le feu des projecteurs après la démission de son pasteur principal et fondateur Brian Houston. Depuis cette annonce, plusieurs pasteurs d’autres grandes églises du réseau prennent leurs distances avec le mouvement international basé en Australie. 

Le 23 mars dernier, le fondateur et pasteur principal de la megachurch Hillsong, Brian Houston, a démissionné de l’église après que son comportement inapproprié envers deux femmes de l’église ait été révélé au grand jour.

La megachurch australienne a en outre fait récemment l’objet d’un documentaire intitulé « Hillsong: A Megachurch Exposed » (« Hillsong : Une Megachurch mise à nu » en français NDLR) qui exposent des abus qui auraient été perpétrés par des dirigeants du réseau d’églises.

Des scandales à répétition qui ont amené plusieurs pasteurs à prendre leur distances avec Hillsong aux Etats-Unis notamment à Phoenix, Atlanta et Boston.

Hillsong Phoenix quitte le mouvement

Selon Christian Today, le pasteur de Hillsong Phoenix, Terry Crist, a annoncé dimanche 27 mars à son église qu’il avait officiellement demandé à se séparer du réseau Hillsong « en raison d’un conflit de gouvernance » et suite à la démission de Brian Houston.

« Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles nous ne pouvons pas continuer… la principale d’entre elles est notre perte de confiance dans le conseil mondial pour continuer à nous diriger en tant que congrégation », a déclaré le pasteur lors du culte.

Il appelle notamment à ce qu’une enquête soit menée sur le conseil d’administration mondial de Hillsong basé en Australie.

Lancement d’une nouvelle église à Atlanta par un ancien pasteur Hillsong

Le pasteur Sam Collier de Hillsong Atlanta avait annoncé en mars sur Instagram qu’il démissionnait de son poste en raison des différentes affaires mettant en cause le mouvement.

Christian Headlines révèle que dimanche, à l’occasion de Pâques, il a lancé une nouvelle église « Story Church ». Selon le média,  une grande partie du personnel de cette nouvelle église servait déjà à Hillsong Atlanta qui a été officiellement dissoute.

Lors de ce culte de lancement, il a notamment expliqué à la congrégation que quitter Hillsong avait été pour lui une décision douloureuse.

« Mon intention n’était jamais de quitter la sphère Hillsong. C’était un vrai rêve pour nous d’en faire partie, et j’ai donc beaucoup pleuré en partant », a-t-il déclaré, avant de rappeler que parfois Dieu nous demande de prendre des « décisions difficiles ».

« Cela ne veut pas dire que cela se fait sans larmes, mais nous nous soumettons quand même à Sa volonté », a-t-il poursuivi.

« Et maintenant que nous sommes indépendants nous plaçons notre confiance en Dieu, confiants que vous allez nous aider à construire cette église grâce à votre générosité », a-t-il ajouté en précisant que chaque don serait dépensé « avec sagesse » et « de manière appropriée ».

Démission des pasteurs de Boston

Lundi, un autre couple de pasteurs a annoncé sa démission à la tête d’une église Hillsong, cette fois à Boston.

Il s’agit de Josh et Leona Kimes qui d’après The Roys Report ont annoncé sur le compte Instagram privé de Josh Kimes avoir pris « la difficile décision de démissionner ».

Cette annonce intervient une semaine après qu’une enquête sur la gouvernance de Hillsong New York, où le couple travaillait avant de lancer une église à Boston, ait été divulguée par le Christian Post.

Josh Kimes affirme qu’il n’avait « pas prévu de quitter l’église Hillsong ». « C’est ma maison depuis 22 ans. C’est là que j’ai été pasteur pendant les 16 dernières années », écrit-il en précisant que c’est notamment au sein de l’église qu’il a rencontré son épouse.

S’il n’a pas donné de raison pour cette démission, il a présenté ses excuses pour le rôle qu’il a pu jouer dans la promotion « d’une culture qui valorisait parfois la construction de l’église aux dépens de ceux qui la construisaient ». Il a également affirmé que Hillsong occupera « toujours une place spéciale » dans son coeur et celui de sa famille.

L’année dernière, Leona Kimes a accusé Carl Lentz, l’ancien pasteur de Hillsong New York de l’avoir agressée sexuellement lorsqu’elle était la nounou de ses enfants. Des allégations qu’il réfute.

L’ancien pasteur avait été licencié en 2020 pour « des problèmes de direction et des abus de confiance » ainsi qu’une « révélation d’échec moral ». Le rapport divulgué par le Christian post révèle, parmi d’autres abus, qu’il a eu plusieurs relations extra-conjugales lorsqu’il était pasteur de Hillsong New York.

Sur Instagram, Josh Kimes a honoré son épouse, affirmant qu’il était fier d’elle, il a salué son courage.

« Ma femme pourrait facilement choisir la haine et l’amertume envers ceux qui ont abusé, blessé, jugé, menti, essayé de lui faire honte et la faire taire, mais a plutôt choisi l’amour, l’humilité, la résilience et la croissance personnelle », a-t-il écrit.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Shutterstock.com / Roland Magnusson

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.