À Barcelone, les musulmans sont encouragés à épouser des espagnoles, même chrétiennes pour répandre l’islam

Le journal espagnol La Gaceta a révélé mardi 7 mars, la présence de centaines d’affiches dans le quartier El Raval de Barcelone, appelant les hommes musulmans à épouser des femmes espagnoles, dans le but d’exercer ce que l’affiche qualifie de “droit au retour” sur les terres d’Al-Andalus.

L’affiche fait référence à l’ensemble des territoires de la péninsule ibérique et de la Septimanie qui furent sous domination musulmane de 711 à 1492, lors de la chute de Grenade. L’information a également été relayé par Breitbart, et l’on peut trouver le même type d’appel sur la page Facebook de l’organisation. D’après une étude de 2014, 56,7% des habitants de ce célèbre quartier de Barcelone seraient issus de l’immigration. L’association de musulmans à l’origine de cette campagne d’affichage a donc souhaité faire connaître aux musulmans du quartier les directives de la “loi islamique”.

Les affiches incitent les hommes musulmans à épouser des femmes espagnoles, qu’elles soient juives, chrétiennes ou musulmanes, et de les enseigner dans la foi musulmane, afin de “renforcer la communauté” en Espagne.

“Il est autorisé et encouragé, que l’homme musulman épouse les femmes chastes et honnêtes qui font partie des gens du Livre, même si elles ont déformées et altérées la tradition. Elles sont toujours éligibles pour le mariage.”

L’affiche conclut en affirmant que ces alliances permettront de révéler l’islam comme étant  “la vraie religion”. Les enfants issus de ces unions seraient élevés dans l’islam ce qui permettrait de “renforcer encore davantage notre communauté”.

Ce groupe de musulmans projettent donc de restaurer Al-Andalus, et ce retour en Andalousie de la communauté musulmane ne constitue selon eux “qu’un retour à la maison”.

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.