À chaque maman épuisée : « Tu es assez. Tu es importante. Tu es digne. »

La maternité est l’une des plus grandes joies de la vie, mais elle est aussi l’une des expériences les plus difficiles, parce qu’elle nécessite une très grande endurance. C’est une course de fond !

Des doux moments de rire et de lecture ensemble jusqu’aux moments les plus difficiles, comme les crises de colère de son enfant, les nuits sans sommeil, les maladies infantiles, et la course aux devoirs… Il est normal de se sentir parfois usée et dépassée. Une maman comme les autres, Bethany Jacobs, a décrit dans un texte publié sur Facebook, les hauts et les bas de la vie de maman. Elle a trois mots à partager à toutes les mamans qui se sentent au bout du rouleau : « Tu es assez! »

À la maman qui se cache dans la salle de bain, car elle a besoin de paix une minute, car les larmes coulent sur tes joues..
À la maman qui est si fatiguée qu’elle pense qu’elle ne peut plus avancer, et qui ferait n’importe quoi pour s’allonger et prendre le repos dont elle a besoin…
À la maman assise dans sa voiture seule, qui mange à la hâte et en cachette cette nourriture…
À la maman qui pleure sur le canapé après avoir crié sur ses enfants pour une chose sans importance, et qui se sent coupable et indigne…
À la maman qui essaye désespérément de mettre ses vieux jeans, parce que tout ce qu’elle veut vraiment c’est regarder dans le miroir et se sentir bien dans son corps…
À la maman qui ne veut pas quitter la maison, parce qu’il y a juste trop de choses à gérer tout de suite…
À la maman qui appelle la pizza, parce que le dîner ne ressemble pas à ce qu’elle voulait…
À la maman qui se sent seule, qu’elle soit dans une pièce ou debout dans une foule…
Tu es assez.
Tu es importante.
Tu es digne.
C’est une phase de la vie pour chacune de nous. C’est une phase de la vie vraiment difficile, difficile, difficile…
En fin de compte, ça en vaut la peine. Mais pour le moment, c’est dur.
Et c’est dur pour chacune de nous de plusieurs manières.
On ne parle pas toujours de ça, mais c’est dur et il ne s’agit pas que de toi.
Tu es assez.
Tu fais de ton mieux.
Ces petits yeux qui te regardent, ils pensent que tu es parfaite. Ils pensent que tu es plus que suffisante.
Ces petites mains qui cherchent à te retenir… Elles pensent que tu es la plus forte.
Ils pensent que tu peux conquérir le monde.
Ces petites bouches qui mangent la nourriture que tu leur as donnée, elles pensent que tu es la meilleure parce que leurs ventres sont pleins.
Ces petits cœurs qui touchent le tien, ils ne veulent plus rien.
Ils veulent juste toi.
Parce que tu es assez. Tu es bien plus qu’assez, maman.
Tu es formidable !
Bethany Jacobs

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.