À l’île de la Réunion les églises sont pillées et vandalisées

La vision de Noël ne semble pas être la même pour tous ! Certains ont décidé de fêter noël à leur façon, au détriment de toutes les valeurs chrétiennes.

Dans une île majoritairement chrétienne, les églises catholiques font partie de l’histoire. Respectée, la foi chrétienne se vit dans la paix, à proximité des autres religions. Les lieux de culte sont sacrés. Depuis 15 jours, les acte de vandalisme et de vols sont régulièrement perpétrés dans les églises. Des troncs ont été emportés, et la cure comme la sacristie ont été visitées.

Ce matin, les réunionnais sont encore choqués, la paroisse de Sainte-Marie dans l’est de l’île a été la cible de vandalisme et de pillage.  D’après le Père Glennac responsable de la paroisse, les voleurs sont partis avec 5 troncs d’offrandes représentant environ 800 €. La table de mixage et des enceintes ont été subtilisées. Le ras le bol et l’indignation se font sentir chez les paroissiens.

« C’est dur en tant que chrétien d’apprendre ça… Jusqu’à l’église on casse maintenant ! Où allons-nous comme ça ? … On est dégoûté. »

Il y a 3 mois, le mausolée du frère Scubilion, qu’abrite cette église a vu son tronc d’offrandes brisé et l’argent pillé. Dans l’Est, ce ne sont pas moins de 5 églises qui ont connu le même sort :

  • Sainte-Anne : 4 portes ont été fracturées et 2 troncs ont été volés.
  • Hellbourg :  matériel de son volé et 2 troncs ont été forcés pour 1500€ de pertes en tout.
  • Salazie le tronc a été fracturé en octobre dernier.
  • La chapelle du Père Laval à Bras Pistolet.
  • L’église de Sainte Vivienne à Sainte Suzanne.

L’évêque de la Réunion Mgr Gilbert Aubry a réagi hier :

« Ce qui s’est passé contre les églises de l’Est est révoltant pour plusieurs raisons. Tout d’abord, c’est un mépris pour les personnes, en général des petites gens, qui ont peut-être donné un, deux, ou cinq euros. Ensuite, on touche à des symboles forts : les églises. On pourrait dire que c’est une violation de domicile puisqu’une église, c’est la maison de Dieu et la maison de la communauté croyante. Il y a la dégradation de bâtiment, des portes défoncées, de barres de fer sciées. Tout cela est inacceptable. Quand des voleurs prennent des micros, du matériel de sonorisation, il faut le remplacer. Cela coûte de l’argent. Tout cela invite les Chrétiens à la vigilance et à la prudence. Dans la mesure où les églises sont fréquentées par les chrétiens, il faut souhaiter qu’elles soient toujours ouvertes dans la journée. Je rappelle aussi que l’argent des troncs contribue à la vie de l’église. Nous ne touchons pas de subventions. Certains peuvent croire que l’Église est riche mais les troncs contiennent de petites sommes. Ce sont les offres des croyants ».

Plusieurs églises ont pris la décision de mettre des caméras pour surveiller les lieux. Comme celle de Bras-Panon, qui en 2014 a subi un vol à hauteur de 10 000€.

Mais on est en droit de se poser la question : Les églises sont-elles des lieux à placer sous vidéo-surveillance ? La maison de Dieu ne devrait-elle pas être ouverte à tous ?

A travers ces actes c’est surtout le déclin moral que l’on voit se dessiner, où certains individus sans la foi n’ont plus aucun respect de la loi !

Dominique Lescure

Lire sur le même sujet : En France, nos églises sont vandalisées et personne ne s’en indigne

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.