À Mossoul, Emmanuel Macron redit son « attachement aux liens pluriséculaires qui nous unissent aux chrétiens d’Orient »

« À Notre-Dame de l’Heure, au cœur de Mossoul, pour redire mon attachement aux liens pluriséculaires qui nous unissent aux chrétiens d’Orient. La France œuvre pour la pluralité qui est la richesse du Moyen-Orient. »

Emmanuel Macron s’est rendu en Irak à l’occasion de la Conférence régionale pour la coopération et le partenariat. À Mossoul, il a tenu à rencontrer « le peuple irakien dans toutes ses composantes ». Le président français s’est rendu à Notre-Dame de l’Heure, à la rencontre des chrétiens d’Orient, mais aussi à la Mosquée al-Nouri de Mossoul, ainsi qu’à la Kadhimiya, haut lieu de spiritualité chiite.

L’église Notre-Dame de l’Heure, emblématique de la vieille ville de Mossoul, avait été largement endommagée en 2017 pendant l’occupation du pays par l’État Islamique. Le président français s’y est rendu pour redire son « attachement aux liens pluriséculaires qui nous unissent aux chrétiens d’Orient ».

« À Notre-Dame de l’Heure, au cœur de Mossoul, pour redire mon attachement aux liens pluriséculaires qui nous unissent aux chrétiens d’Orient. La France œuvre pour la pluralité qui est la richesse du Moyen-Orient. »

Au cours de la conférence de presse qu’il a tenue à Bagdad, le président s’est exprimé au sujet des chrétiens d’Orient. Il a notamment annoncé l’engagement de la France « pour aider à la restauration de plusieurs lieux attendus ».

À la question d’un journaliste sur son message pour les chrétiens d’Orient, il a rappelé la vocation de la France de défendre le « pluralisme » comme étant « la condition même de la stabilité de la région ».

« C’est qu’il y a quelques pays dans la région qui, par leur histoire, portent ce pluralisme. La vocation de la France, c’est de défendre cela, parce que c’est la condition même de la stabilité de la région, parce que c’est le respect pour son histoire et c’est pourquoi nous avons été constamment engagés au soutien des chrétiens d’Orient, mais aussi au chevet de toutes les minorités, de toutes les communautés. »

Emmanuel Macron a également rappelé le Fonds de soutien aux écoles d’Orient, qui soutient financièrement trois écoles en Irak.

« Donc c’est un travail de résistance dans les temps obscurs que nous vivons. Mais ce travail de résistance, il est essentiel et il est accompagné par la France, dans des projets concrets, mais aussi par la voie qui est la nôtre, c’est-à-dire qu’à l’égard des gouvernements et de toute la région, nous portons constamment la protection et la défense de l’ensemble de ces communautés et en particulier des chrétiens d’Orient. »

Le président a fait part de projet pour la maison de prière. Olivier Poquillon, prêtre qui supervise la restauration de l’église du couvent de Notre-Dame de l’Heure, rappelle qu’elle « fut la première école de formations d’institutrices en Irak ».

M.C.

Crédit image : Frederic Legrand – COMEO / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.