A Rocha France, organisation chrétienne de conservation de la nature : Quand aimer et contempler la nature ne suffit pas

Marie, nouvelle responsable de la communication pour A Rocha France, association qui sensibilise les chrétiens à l’environnement, nous livre un regard personnel sur son cheminement vers un engagement plus profond pour la nature et l’écologie au sens large. Un appel à ne pas seulement aimer la nature et à la contempler, mais à mieux la connaître pour la protéger.

Bonjour Marie, votre rapport à la nature a-t-il toujours été le même qu’aujourd’hui ?

Bonjour, non pas du tout ! Si très tôt j’ai été fascinée par les photos de National Geographic, par la beauté des paysages paradisiaques et la découverte des créatures insolites qui peuplent nos montagnes, je me suis rendu compte que j’en savais finalement assez peu sur la vie de la nature, sur ses fragilités, ses équilibres, sa biodiversité. On parle du climat ? Avec un background d’école de commerce, ma connaissance se limitait aux prévisions météos et aux cours de SVT suivis au lycée… Aimer la nature et la connaître sont deux choses très différentes.

Qu’est-ce qui a provoqué le désir d’approfondir vos connaissances ?

Ma connaissance s’est enrichie naturellement ces dernières années avec la recrudescence de ces sujets dans les médias. Mais elle était fragmentée, je n’arrivais pas à avoir une vision et une compréhension globale des choses. Une info par-ci, une info par-là…qui a le courage ou même le temps de lire les rapports du GIEC en entier ? Et qui, à la lecture de ces articles, n’a pas la tête pleine de questions, de doutes, voir de craintes pour l’avenir de notre planète ? On nous dit qu’il faut changer de mode de vie, mais jusqu’à quel point ? Face à l’immensité du sujet, j’ai décidé en 2020 de creuser ces questions.

C’est là que vous avez pour la première fois fait la rencontre d’A Rocha ?

Oui, tout à fait. J’avais entendu parler de l’association A Rocha par une amie : une association chrétienne internationale qui mène des actions de protection de la nature, de sensibilisation et de formation à l’écologie. Cette année-là justement, A Rocha lançait son réseau Ambassadeurs : un réseau pour former et connecter les chrétiens à agir et à sensibiliser à leur tour. Ouvert à tous les âges, ils accueillaient tous types de profils : scientifiques comme non-scientifiques, experts en écologie comme débutant, un commencement parfait pour moi !

Pouvez-vous nous en dire plus sur les activités de l’association pour former et équiper les chrétiens à l’écologie ?

A Rocha propose une belle palette de ressources, de séjours et de séminaires pour se former sur plusieurs axes : scientifique, théologique ou encore pratique. Lors des séjours, ce que j’ai particulièrement apprécié, c’était de rencontrer des gens qui s’y connaissaient vraiment dans leur domaine : professeurs en écologie, géologues, ornithologues,…j’ai pu poser toutes les questions qui me travaillaient, entourée de chrétiens sympas motivés pour agir. Grâce aux 600 ha du Domaine des Courmettes, le centre de formation géré par A Rocha à côté de Nice, j’ai pu participer à plusieurs sorties nature avec un guide qualifié, et découvrir le fonctionnement de certaines espèces et des écosystèmes. Plus j’apprends à connaître la nature, et plus je découvre qu’il existe mille et une petites façons de mieux la protéger.

A qui recommanderiez-vous ces séjours ?

Aux amoureux de la nature qui souhaitent mieux la connaître, mais aussi à ceux qui souhaitent se former à l’écologie pour changer leur mode de vie ou apprendre l’art de sensibiliser. A ceux aussi qui souhaitent simplement se ressourcer et passer du temps avec Dieu, car notre équipe prend soin, pour chaque séjour, de planifier des temps libres et des moments de partage autour de la Bible.

Est-ce qu’on peut dire que votre démarche vous a, d’une certaine façon, rapprochée de Dieu ?

Oui. Je pense que ce qui me marque le plus au quotidien, c’est l’intelligence inhérente au fonctionnement de la nature, un trait qui reflète aussi la personnalité de Dieu. Je pourrais dire que je prends davantage conscience de Ses perfections et de Sa puissance, comme évoqué dans Romains 1:20 dans la Bible : « En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. ». Et ça ne me fait l’aimer que plus.

Découvrez tous les séjours d’été 2022 d’A Rocha France ici.

Agathe Ordody, Stagiaire chez ASAH

A ROCHA est membre du collectif ASAH.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.