À Seattle, un barbier sans-abri offre des coupes de cheveux gratuites pour être « une bénédiction pour les autres »

Randy Miller vit à Seattle aux Etats-Unis où il est sans domicile fixe. Déterminé à être « une bénédiction pour les autres », il arpente les rues de la ville pour offrir des coupes de cheveux gratuites à ceux qui en ont besoin.

Le Seattle Times a rapporté l’histoire de Randy Miller, un sans-abri de Seattle qui a trouvé un moyen de d’encourager d’autres personnes à la rue en leur offrant des coupes de cheveux gratuites.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par #betheblessing206 (@betheblessing206)

Une initiative qui a vu le jour il y a deux ans alors que Randy Miller priait Dieu. L’homme, qui est sans domicile fixe depuis plus de vingt ans, rapporte avoir demandé au Seigneur pourquoi il était encore à la rue.

« Comment puis-je ne plus être sans-abri ? Comment se fait-il que je ne puisse pas avancer ? »

Il a alors reçu que s’il voulait des bénédictions de la part du Seigneur, il devait d’abord être, lui-même, une bénédiction pour les autres.

C’est comme ça qu’est né son projet, « Be the Blessing 206 » , qui offre aux sans-abri bien plus que de simples coupes de cheveux.

« Vous obtenez plus qu’une coupe de cheveux avec moi », rapporte en effet Randy Miller au Seattle Times.

« Je pense que l’amour et la relation sont ce qui nous manquent le plus lorsqu’on est dans la rue. »

« Be the Blessing 206 » est, selon lui, basé sur trois principes : « être responsable, établir des relations personnelles et créer une expérience ».

Il affirme puiser sa motivation dans la Bible, citant plus précisément un verset du livre de Matthieu, le fameux enseignement de Jésus : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ».

Le barbier itinérant souligne en outre combien l’apparence affecte l’image que l’on a de soit et que l’on renvoie aux autres.

« Depuis que je suis sans abri, l’une des plaintes que j’entends le plus, c’est que nous voulons être traités comme des gens normaux », poursuit-t-il.

Son salon prend place sur les trottoirs, aux arrêts de bus, dans des parkings ou encore dans des refuges pour sans domicile fixe. Il offre ses services gratuitement mais il accepte les dons, notamment la nourriture, lorsqu’on le lui propose.

En outre, il a créé une liste d’envies sur Amazon pour pouvoir acquérir plus d’équipement. Son histoire, qu’il partage sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter et Instagram, a touché des gens à l’international ce qui lui a permis de recevoir des dons d’Allemagne ou encore d’Angleterre.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Shutterstock.com / Serge Yatunin

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.