Accusé d’adultère, un couple chrétien risque 100 coups de fouets au Soudan

Le procès de Kafi et Shukralah pour adultère se tiendra le 12 mai prochain au Soudan.

Hamouda Tia Kafi et Nada Hamad Shukralah sont âgés de 34 et 25 ans et vivent au Soudan. À l’époque de leur mariage, en 2016, tous deux étaient musulmans mais se sont ensuite convertis au christianisme. Considérés adultères suite à la dissolution de leur mariage, ils risquent d’être puni de 100 coups de fouet.

En 2018, Kafi devient chrétien. La famille de son épouse demande la dissolution du mariage. Alors sous le régime islamiste du président Omar el-Béchir, le tribunal de la charia valide cette demande, jugeant Kafi coupable d’apostasie pour avoir renoncé à sa foi musulmane. Si l’apostasie est aujourdhui dépénalisée au Soudan, elle était à cette époque considérée comme un crime passible de la peine de mort.

Le couple se sépare alors. Mais, en 2021 Shukralah devient chrétienne et retourne auprès de Kafi, avec ses deux enfants.

Cependant, considérant que leur mariage avait été annulé par le tribunal de la charia, le frère de Shukralah estime que le couple est adultère.

La police a arrêté Kafi et Shukralah le 17 août dernier et les a détenus pendant 4 jours. Leur procès se tiendra le 12 mai prochain. En vertu de l’article 146, un couple non marié risque la flagellation, un couple marié risque la lapidation.

M.C.
Source : Morning Star News

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.