Une adolescente chrétienne de 16 ans forcée d’épouser son patron musulman en vertu de la sharia

Au Nigeria, un tribunal de la sharia a forcé la fille d’un leader d’église à se convertir à l’islam, et à épouser son patron musulman.

La jeune Janet Habila apprenait la couture dans une école de Nasiru, dans le district d’Erena. Fille de Gambo Habila, responsable de l’église Nouvelle Vie (Sabo Rayi) dans le village de Shundna, la jeune fille chrétienne souhaitait apprendre le métier de couturière. Ses parents avaient encouragé son projet en l’inscrivant dans cette école. Mais contre toute attente, le 16 mars 2017, ils ont été effarés de recevoir une notification du tribunal de la sharia, les informant que leur fille venait d’être mariée au tailleur de l’école.

Le jour du mariage, un couple aurait pris la place des parents afin que l’union puisse avoir lieu, sans le consentement de la véritable famille. Pour le père de Janet, l’absence d’invalidation du mariage pourrait entraîner « une crise religieuse dans Erena  », mais il se heurte malgré tout à un mur.

« J’ai dit au juge de la Cour Sharia qu’en tant que père de Janet, je n’étais pas au courant d’un tel arrangement parce que ma fille n’en avait jamais parlé avec moi. Par conséquent, je n’allais pas l’accepter et je ne cautionnerais pas… Mais à ma grande surprise, le juge m’a dit que le tribunal voulait seulement m’informer et c’était tout. Il a dit que le mariage se poursuivrait comme prévu même sans mon consentement. »

La jeune fille de 16 ans a dans un premier temps été renvoyée chez ses parents, mais elle a finalement préféré retourner à Nasiru pour limiter les tensions.

La mère de Janet a pu lui rendre visite, mais traitée « d’incrédule », elle a été battue par des proches du tailleur, lui ayant reproché « d’empoisonner l’esprit » de l’adolescente.

H.L.

Source : Christian Today

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.