Algérie : L’Alliance évangélique mondiale préoccupée par la fermeture systématique des églises

« La situation est grave ! »

Lundi 15 mars lors du Conseil des droits de l’Homme, l’Alliance évangélique mondiale a exprimé de vives préoccupations quant à la situation de l’Algérie où les églises protestantes sont actuellement fermées.

Dans cette déclaration, l’Alliance évangélique rappelle que « depuis 2018, les autorités algériennes ont fermé de force treize églises protestantes » et que les « tribunaux administratifs ont rejeté les demandes de réouverture des églises ».

Elle ajoute que depuis mi-février « le gouvernement » a en revanche « décidé d’autoriser la réouverture de toutes les mosquées » fermées à cause de la crise sanitaire. Les églises ont malheureusement « étaient exclues » de cette décision, ce qui fait qu’actuellement l’Eglise protestante d’Algérie « a toutes ses 47 églises fermées ».

Face à ce constat, l’Alliance évangélique mondiale appelle le gouvernement algérien « à mettre son cadre juridique en conformité avec ses obligations au titre de l’article 18 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques et à permettre la réouverture de toutes les églises protestantes ».

Le président de l’Eglise protestante d’Algérie, le pasteur Salah, avait déjà alerté sur la situation difficile des chrétiens dans son pays dans une vidéo publiée en 2019. Une vidéo reprise par l’ONG Portes Ouvertes.

Il avait lancé un appel à la prière à la communauté chrétienne internationale, affirmant que cela était nécessaire car « la situation est grave ! ».

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.