Algérie : Un pasteur condamné à 1 an de prison avec sursis pour avoir distribué des ouvrages chrétiens

En Algérie, un pasteur et son assistant ont été condamnés à un 1 an de prison avec sursis pour avoir « ébranlé la foi » de musulmans en distribuant des ouvrages chrétiens dans leur librairie.

Le dimanche 6 juin, une semaine après la fermeture de son église Oratoire à Oran, le pasteur et libraire Rachid Seighir et son assistant Nouh Hamimi ont été condamnés à 1 an de prison avec sursis pour avoir distribué des ouvrages chrétiens dans leur librairie. Ils devront également payer une amende de 200 000 dinars, soit 1 200 euros d’après Morning Star News.

Les deux chrétiens avaient déjà été condamnés par la justice algérienne le 27 février dernier pour les mêmes chefs d’accusation dans le cadre de la loi sur « les cultes autres que musulman » entrée en vigueur en 2006. Une loi qui stipule que quiconque « fabrique, entrepose, ou distribue des documents imprimés ou métrages audiovisuels ou par tout autre support ou moyen qui visent à ébranler la foi d’un musulman » sera condamné à effectuer une peine de prison de 2 à 5 ans et à payer une amende de 500 000 à 1 000 000 de dinars algérien, soit entre 3100 et 6200 euros.

Suite à deux reports consécutifs de l’audience, le 16 et le 30 mai et faute de justifications valides, les poursuites ont finalement été abandonnées. Le pasteur rapporte que bien que le juge ait annulé l’ordre du gouvernement d’Oran de fermer sa librairie, les autorités ont maintenu son commerce fermé.

C’est en 2008 que le gouvernement algérien a tenté pour la première fois de faire fermer sa librairie, jugée « non conforme à la loi » pour les mêmes motifs. Rachid Seighir avait été reconnu coupable de prosélytisme avant d’être acquitté en appel.

Leur avocat, Farid Khemisti, qui les représentera lors de l’audience, souhaite recourir au même procédé et faire appel mercredi 9 juin devant la Cour d’Oran et « si nécessaire, devant la Cour suprême » a t-il déclaré auprès de Morning Star News.

Classé 24e dans l’Indexe mondial 2021 des chrétiens persécutés de l’ONG Portes Ouvertes, l’Algérie à majorité musulmane où les chrétiens algériens sont « limités dans l’exercice de leur foi ». En 2019, le gouvernement algérien a lancé une campagne contre l’Eglise protestante, qui a causé la fermeture de 13 églises.

« Les chrétiens sont discriminés et harcelés dans leur vie quotidienne. Des lois promulguées en 2006 régulent le culte non musulman, limitent la liberté d’expression des chrétiens et interdisent aux musulmans de quitter l’islam. »

Sarah Bordin

Crédit image : mehdi33300 / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.