Amérique : « La migration ne représente que la pointe de l’iceberg constitué par la souffrance de millions de personnes »

« La caravane des migrants » partie du Honduras le 13 octobre et constituée de près de 5 500 marcheurs, est arrivée à Mexico mercredi 8 novembre.

L
a nouvelle estimation de 5 500 a été annoncée par Nashieli Ramirez, Présidente du Conseil des Droits de l’Homme de Mexico, lors d’une conférence de presse organisée dans un centre d’accueil pour migrants installé dans un centre sportif à l’est de la ville.

Les femmes, les enfants et les personnes âgées dorment dans des tentes tandis que les hommes principalement, occupent les tribunes du stade.

De la nourriture, des soins médicaux, des produits d’hygiène personnelle, des couches et des vêtements sont distribués.

Selon le média hondurien El heraldo, plus d’un demi-million de migrants d’Amérique centrale fuiraient chaque année la pauvreté, le manque d’opportunité et la violence des gangs, et traverseraient le Mexique dans l’espoir d’atteindre les États-Unis.

Un éditorial du Service d’Information de l’Archidiocèse de Mexico a été envoyé à l’Agence Fides.

« La migration, tant en Amérique centrale qu’au Mexique, ne représente que la pointe de l’iceberg constitué par la souffrance de millions de personnes due à la pauvreté, à l’injustice, à la violence et à la corruption. »

Le texte de l’éditorial conclut en demandant aux mexicains de ne pas voir dans la caravane une menace mais une opportunité de service chrétien, en rappelant qu’il s’agit de vies humaines.

La rédaction

Lire aussi sur le même sujet :

Caravane de migrants vers les USA : « fuir le cauchemar hondurien »

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?