Amnesty International : « Les talibans se livrent aux mêmes violations abjectes qui les ont rendus tristement célèbres »

« Je tue des gens depuis 20 ans. C’est facile pour moi de tuer. Je peux recommencer. »

Amnesty International affirme que onze anciens membres des Forces de sécurité et de défense nationale afghanes (ANDSF) ainsi que deux civils, parmi lesquels une adolescente de 17 ans, ont été tués par les talibans dans le village de Kahor, de la province de Daykundi en Afghanistan.

Les victimes faisaient partie de la communauté hazara. Les membres de l’ANDSF ont été exécutés alors que 9 d’entre eux venaient de se rendre. Les deux civils ont été tués alors qu’ils tentaient de fuir.

Pour Agnès Callamard, secrétaire générale d’Amnesty International, « ces exécutions commises de sang-froid prouvent une nouvelle fois que les talibans se livrent aux mêmes violations abjectes qui les ont rendus tristement célèbres lorsqu’ils étaient à la tête de l’Afghanistan ».

« Ils piétinent encore et encore les droits de ceux qu’ils considèrent comme leurs adversaires, et vont jusqu’à tuer des personnes qui s’étaient pourtant rendues. Les talibans assurent qu’ils ne ciblent pas les employés du précédent gouvernement, mais ces assassinats prouvent le contraire. »

Amnesty International a enquêté sur place. Des personnes interrogées leur ont rapporté les paroles d’un responsable taliban :

« Je tue des gens depuis 20 ans. C’est facile pour moi de tuer. Je peux recommencer. »

M.C.

Crédit image : Naeem Anjum / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.