Angers : Un enseignant mis en examen après avoir « invité » un de ses élèves musulman à « changer de religion »

Un enseignant d’un lycée professionnel catholique sous contrat a été mis en examen vendredi pour « incitation à la discrimination raciale ou religieuse » suite à la plainte déposée par un élève. 

Lors d’un cours, un enseignant d’un établissement catholique sous contrat aurait « invité » l’un de ses élèves musulmans à « changer de religion ».

Le procureur de la République, Eric Bouillard, a indiqué à l’AFP qu’à la suite de cette « invitation » l’élève en question a déposé une plainte début décembre.

Vendredi, l’enseignant a été mis en examen pour « incitation à la discrimination raciale ou religieuse », « harcèlement moral » et « dénonciation mensongère », a appris l’AFP dimanche auprès du parquet.

L’enseignant, dont les propos ont été repris par Le Monde, évoque du « second degrés » :

« J’enseigne le droit et l’histoire juridique qui est beaucoup rattachée au catholicisme et à la chrétienté. Une élève me dit qu’il n’y a pas de religion en France, que la seule qui existe c’est la laïcité. Je lui rappelle qu’on est dans un établissement catholique, qu’à une époque des prêtres et des sœurs enseignaient à ma place et que les élèves étaient catholiques. Et, au second degré, je dis que si des musulmans le veulent, ils peuvent nous rejoindre. »

S’il estime ne pas avoir « employé le bon ton », il dénonce des « conséquences » « totalement démesurées ».

Actuellement placé sous contrôle judiciaire, il a « interdiction d’exercer la profession d’enseignant », a indiqué le procureur de la République.

Le Monde révèle que l’enseignant est également « maire d’une commune de 7.000 habitants et président d’une communauté de communes » et qu’il est « encarté aux Républicains ».

InfoChrétienne (avec AFP)

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.