Apple, 16 ans, mère de deux enfants et prostituée aux Philippines

Le commerce sexuel se hisse maintenant au 3ème rang des commerces illégaux les plus florissants dans le monde. Le tourisme sexuel se développe et se diversifie. De plus en plus de mineures précarisées ont recours à cette activité.

Aux Philippines, plus de 800 000 femmes et enfants travaillent pour l’industrie du sexe. Ils tentent désespérément d’échapper à la pauvreté. Les enfants comme Apple vivent et travaillent dans les rues. À 16 ans, elle a déjà un enfant de 2 ans, et elle est à nouveau enceinte.

Partager cette video sur Facebook

« Je me sens mal de travailler ici, c’est épuisant et honteux. C’est effrayant. Certains clients, même si on fait bien, même si on est gentille, nous ferons du mal. Beaucoup de filles meurent à cause de ce que font les clients. C’est dangereux. »

Père Shay Cullen est un prêtre catholique irlandais. Il combat pour les droits des enfants philippins depuis 40 ans.

« Des centaines de milliers d’hommes viennent ici pour acheter du sexe avec des enfants mineurs. »

Le prêtre a créé la fondation « Preda » en 1974. Elle travaille à la réhabilitation des personnes précarisées et au développement. Il a ouvert une maison accueille 70 filles, toutes sauvées de la prostitution dans les bars. La plupart d’entre elles étaient abusées sexuellement par des hommes étrangers depuis l’âge de 6 ans.

45,8 millions de personnes sont soumises à l’esclavage moderne, en ce moment même. 22% d’entre elles sont des esclaves sexuels.

Prions pour les enfants désoeuvrés des Philippines.


Partager cette image sur Facebook

H.L.

Source : Real Stories

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?