Apprendre à s’écouter les uns les autres

La Bible nous enseigne ceci : « Ainsi donc, mes frères et sœurs bien-aimés, que chacun soit prompt à écouter, lent à parler. Jacques : 1.19 »

Les relations sont basées sur la communication et la communication est basée sur l’écoute. alors, n’attendons plus pour nous mettre à bien écouter. Voici quelques règles de base, à appliquer sans modération :

1 – S’INTÉRESSER À L’ AUTRE. Pour bien écouter, il faut parvenir à se décentrer de soi, mettre de côté ses problèmes ou pré- occupations, pour se concentrer sur l’autre, se mettre à sa place. Manifestez votre intérêt pour ce qu’on vous dit en posant des questions et ne regardez pas ailleurs pendant qu’on vous parle!

2 – SE MONTRER DIGNE DE CONFIANCE. Pour se confier à vous, l’autre doit sentir que vous respecterez ce qu’il vous dira et que ses confidences resteront entre vous.

3 – DE LA PATIENCE! Eh oui, il en faut un minimum pour une bonne écoute.

4 – TROUVER LE BON MOMENT. Le manque de temps, la fatigue peuvent nous empêcher d’être bien disposés à écouter. Il est peut-être plus judicieux de reporter la conversation à un moment plus approprié, afin d’éviter tout sentiment de frustration pour l’autre et pour vous-mêmes.

5 – L’ENVIRONNEMENT ADÉQUAT. Difficile d’écouter quelqu’un attentive- ment en pleine rue, avec le bruit des voitures- res. Pourquoi ne pas le faire autour d’un café?

6 – ÉVITER DE JUGER. Si on a des préjugés sur une personne, il sera plus difficile de bien l’écouter . Il s’agit d’accepter l’autre tel qu’il est, avec ses différences, sans vouloir imposer son point de vue.

7 – NE PAS CHERCHER À DONNER DES RÉPONSES. Quand votre interlocuteur sollicite votre écoute, ce n’est pas forcément des conseils de votre part. Le «simple» fait de l’écouter lui permettra de se sentir compris et moins seul avec ses questions ou préoccupations. Et peut-être de trouver par lui-même les réponses qu’il cherche.

8 – SAVOIR SE TAIRE. Lorsque l’autre se confie, faites attention à ne pas tomber dans le piège du «C’est comme moi quand…». En ramenant la situation de l’autre à la vôtre, vous risquez d’attirer toute l’attention sur vous.

9 – NE PAS DEVENIR UNE POUBELLE. Parfois, il faut savoir parfois dire «stop» quand les confidences des autres vous chargent trop. Sinon, le risque est de se sentir sa- turée. Et, à long terme, vous n’aurez plus envie d’écouter, car l’énergie vous fera défaut.

10 – ENTRAîNER SA MÉMOIRE. Quand vous parlez avec quelqu’un, trouvez les moyens de vous souvenir de ce qu’il vous a dit dans une discussion précédente. Ainsi, l’autre verra que vous avez été attentive à ce qu’il vous a dit et se sentira d’autant mieux écouté.

C’est le week-end, le temps où la famille et les amis se retrouve. C’est peut-être aussi l’occasion pour nous tous de pratiquer l’écoute. Excellent week-end à tous !

Rebecca Piaget

Retrouvez plus d’articles sur SpirituElles, le magazine qui rassemble les femmes chrétiennes de la francophonie.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.