Après la guérison de sa mère par la prière, un pasteur est placé en détention pour « sorcellerie »

Au Soudan, un pasteur a organisé une réunion de prière pour sa mère malade. Il est désormais emprisonné par les autorités.

Abdalla Haron Sulieman est pasteur au Soudan. Sa mère étant malade, il a organisé une réunion de prière, pour demander à Dieu sa guérison.

Mais selon les sources de Morning Star News, il a été arrêté par les autorités soudanaises qui l’ont placé en détention pour « sorcellerie », le 21 novembre dernier, en référence à l’Affaire n° 6737/2022 en vertu du Code pénal soudanais de 1991.

C’est à El Hasahisa, dans l’Église évangélique presbytérienne, que la réunion se déroulait. Après la prière, la mère du pasteur, qui souffrait d’une infection au niveau des jambes qui l’empêchait de marcher, a été guérie. Plusieurs personnes sont alors arrivées, ce qui aurait provoqué la colère des extrémistes musulmans.

Jeudi, l’évangéliste Francis Ismail a pu rendre visite au pasteur. Il dénonce « une grave violation contre les chrétiens du Soudan ».

Les chrétiens soudanais ont révélé cette persécution sur les réseaux sociaux, exigeant, pour certains, la libération immédiate du pasteur. « Nous devons continuer à prier pour notre frère car il est en prison pour l’évangile », déclarait l’un d’entre eux sur sa page Facebook.

La Commission américaine pour la liberté religieuse internationale note que « au cours des premiers mois de son accession au pouvoir, le gouvernement de transition, sous la direction du Premier ministre Abdalla Hamdok, a pris des mesures concrètes pour améliorer la liberté religieuse », mais rappelle également que « de sérieux défis subsistent ».

M.C.

Crédit image : Shutterstock/ Dan Henson

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.