Après une première séance dans la confusion, le Sénat rejette la PMA pour toutes

C’était une soirée mouvementée au Sénat, mardi 1er février. Les Sénateurs ont rejeté le premier article du texte relatif à la PMA pour toutes après des débats riches en rebondissements. 

Rassemblés au Palais Bourbon pour le premier jour de l’examen en deuxième lecture du projet de loi bioéthique, les sénateurs ont vécu une soirée de grande confusion.

À la surprise générale, le Sénat a rejeté l’article 1 sur l’ouverture de la PMA aux couples de femmes avec 48 voix pour, 132 contre et 152 abstentions. L’article pourra cependant être réintroduit au cours d’une seconde délibération demandée par le sénateur Alain Milon (LR).

Avant le vote, les sénateurs avait adopté un amendement qui exclut les femmes seules de la PMA pour toutes ainsi qu’un autre amendement qui autorise en revanche, les PMA post-mortem. C’est précisément l’adoption de cet amendement qui a suscité le mécontentement dans la salle et a provoqué le rejet de l’article 1 du texte de loi.

Le sénateur Bruno Retailleau a notamment remis en cause les conditions du vote de cet amendement en déclarant que « le président de séance a annoncé qu’il suspendrait la séance à 20 h 30 » et qu’en conséquent une partie des membres du groupe Les Républicains avaient déjà quitté l’hémicycle. Il a également déploré un oubli de la part du président de séance, qui aurait dû rappeler « les deux avis défavorables de la commission et du Gouvernement » avant d’ajouter que « certains contestent le comptage ».

Un débat jugé « chaotique » par le sénateur Bernard Jomier appartenant au groupe Socialiste, Ecologiste et Républicain (SER) qui dénonce une « hypocrisie » de la part de la majorité Les Républicains.

Alors que l’examen du texte doit se poursuivre ce mercredi 3 février, La Manif pour tous a organisé une « action flash » devant le Sénat avec un bébé gonflable géant portant un code barre pour dénoncer « la marchandisation de l’humain ». Il est accompagné d’une rangée de femmes habillées en Marianne, symbole de la république, brandissant une pancarte qui clame « Business de la procréation Stop ».

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.