Arrestation d’une « meute de loups alliés à l’État Islamique » qui prévoyait des attentats dans des lieux de culte chrétiens

« L’implication des étrangers dans un problème local montre la capacité de Daesh d’exploiter les étrangers et les problèmes locaux pour faire progresser leur idéologie. […] Je suis plus inquiet au sujet des meutes de loups qui ne sont pas détectées par la police. Cette fois, nous avons eu de la chance. »

Une « meute de loups alliés à l’État Islamique ». C’est en ces termes que la police anti-terroriste malaisienne s’est exprimée pour évoquer les 4 suspects arrêtés, lors d’une opération d’infiltration. Abdul Hamid Bador, le chef de la police malaisienne s’est exprimé au sujet de cette vague d’attentats terroristes à grande échelle lors d’une conférence de presse le 13 mai :

« Cette opération a été lancée après que la division de lutte contre le terrorisme de notre branche spéciale a détecté une meute de loups alliés à l’État Islamique… qui prévoyait d’assassiner quatre personnalités et de lancer des attaques à grande échelle contre des lieux de culte chrétiens, hindous et bouddhistes, ainsi que des centres de divertissement dans la vallée de Klang. »

Selon International Christian Concern, c’est un militant malaisien basé en Syrie qui communiquait avec le groupe via l’appli WhatsApp. Il aurait « donné l’ordre aux membres de la cellule de lancer l’attaque » « prévue depuis janvier ».

Les 4 suspects, 1 malaisien, 2 rohingyas et 1 indonésien ont été arrêtés dans la région de Kuala Lumpur entre le 5 et le 7 mai. Ils prévoyaient de mener des attentats à la bombe et des assassinats en représailles du décès d’un pompier musulman, l’année dernière. Des engins explosifs ont été saisis.

Ahmad el-Muhhamady, conférencier à l’Université islamique internationale de Malaisie, se dit « inquiet au sujet des meutes de loups qui n’ont pas encore été détectées ».

« L’implication des étrangers dans un problème local montre la capacité de Daesh d’exploiter les étrangers et les problèmes locaux pour faire progresser leur idéologie. […] Je suis plus inquiet au sujet des meutes de loups qui ne sont pas détectées par la police. Cette fois, nous avons eu de la chance. »

La Malaisie est un pays à majorité musulmane, considéré comme « particulièrement préoccupant » par la Commission pour la Liberté Religieuse Internationale. Ces arrestations ont eu lieu dans un contexte de malaise sociétal au sujet des divisions raciales et religieuses.

M.C.

Crédit Image : SATHIANPONG PHOOKIT / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.