Arrestation d’une « meute de loups alliés à l’État Islamique » qui prévoyait des attentats dans des lieux de culte chrétiens

« L’implication des étrangers dans un problème local montre la capacité de Daesh d’exploiter les étrangers et les problèmes locaux pour faire progresser leur idéologie. […] Je suis plus inquiet au sujet des meutes de loups qui ne sont pas détectées par la police. Cette fois, nous avons eu de la chance. »

Une « meute de loups alliés à l’État Islamique ». C’est en ces termes que la police anti-terroriste malaisienne s’est exprimée pour évoquer les 4 suspects arrêtés, lors d’une opération d’infiltration. Abdul Hamid Bador, le chef de la police malaisienne s’est exprimé au sujet de cette vague d’attentats terroristes à grande échelle lors d’une conférence de presse le 13 mai :

« Cette opération a été lancée après que la division de lutte contre le terrorisme de notre branche spéciale a détecté une meute de loups alliés à l’État Islamique… qui prévoyait d’assassiner quatre personnalités et de lancer des attaques à grande échelle contre des lieux de culte chrétiens, hindous et bouddhistes, ainsi que des centres de divertissement dans la vallée de Klang. »

Selon International Christian Concern, c’est un militant malaisien basé en Syrie qui communiquait avec le groupe via l’appli WhatsApp. Il aurait « donné l’ordre aux membres de la cellule de lancer l’attaque » « prévue depuis janvier ».

Les 4 suspects, 1 malaisien, 2 rohingyas et 1 indonésien ont été arrêtés dans la région de Kuala Lumpur entre le 5 et le 7 mai. Ils prévoyaient de mener des attentats à la bombe et des assassinats en représailles du décès d’un pompier musulman, l’année dernière. Des engins explosifs ont été saisis.

Ahmad el-Muhhamady, conférencier à l’Université islamique internationale de Malaisie, se dit « inquiet au sujet des meutes de loups qui n’ont pas encore été détectées ».

« L’implication des étrangers dans un problème local montre la capacité de Daesh d’exploiter les étrangers et les problèmes locaux pour faire progresser leur idéologie. […] Je suis plus inquiet au sujet des meutes de loups qui ne sont pas détectées par la police. Cette fois, nous avons eu de la chance. »

La Malaisie est un pays à majorité musulmane, considéré comme « particulièrement préoccupant » par la Commission pour la Liberté Religieuse Internationale. Ces arrestations ont eu lieu dans un contexte de malaise sociétal au sujet des divisions raciales et religieuses.

M.C.

Crédit Image : SATHIANPONG PHOOKIT / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?