Alabama : Un pasteur noir arrêté alors qu’il arrosait le jardin d’un voisin porte plainte contre la ville

Shutterstock_1823563763.jpg

Vendredi, un pasteur de l’Alabama a déposé une plainte contre la ville de Childersburg et les trois policiers qui l’avaient arrêté alors qu’il arrosait les fleurs d’un voisin en mai dernier. Il dénonce une arrestation « illégale ». 

NBC News rapporte que le pasteur Michael Jennings de l’église Abundant Life Church à Sylacauga, en Alabama, a déposé une plainte vendredi contre la ville Childersburg ainsi que contre les trois policiers qui l’ont arrêtés en mai dernier. Il affirme que cette arrestation était illégale et que ses droits ont été violés.

A Black pastor who was arrested by white police officers while watering a neighbor's flowers has filed a federal lawsuit. Michael Jennings alleges the ordeal violated his constitutional rights and caused problems including emotional distress and anxiety. https://t.co/8goiAtRPW0

— The Associated Press (@AP) September 10, 2022

 

Le 22 mai, le pasteur Jennings rendait service à un voisin absent en arrosant ses fleurs, lorsqu’une autre voisine, le jugeant suspect, a appelé la police. Le site d’informations en ligne indique qu’une vidéo publiée le mois dernier montre le scène. On y voit le pasteur être interpellé par des officiers.

« Je suis censé être ici. Je suis le pasteur Jennings. Je vis de l’autre côté de la rue », explique-t-il à la police dans la vidéo. « Je veille sur la maison pendant qu’ils sont partis ». Le pasteur a ensuite refusé de montrer une pièce d’identité aux officiers, soutenant qu’il était innocent, c’est alors qu’un des policier l’a menotté tandis qu’un autre lui a dit de se taire de manière agressive.

À la suite de quoi, la voisine qui a appelé le 911 a tenté d’arranger la situation en s’excusant auprès du pasteur et en expliquant à la police qu’effectivement, il s’agissait d’un habitant du quartier. Dans la vidéo, on voit également la femme de Michael Jennings arriver sur les lieux pour présenter les papiers d’identité de son mari.

Pourtant, les trois agents ont refusé de le libérer et l’ont emmené à la prison municipale de Childersburg d’où il a été transporté dans une autre prison. Le pasteur a notamment été accusé d’entrave au fonctionnement du gouvernement pour avoir refusé de présenter ses papiers d’identités aux forces de l’ordre. Des charges qui ont toutefois été abandonnées en juin.

Lors d’une conférence de presse samedi, M.Jennings a affirmé que lors de son échange avec le premier officier, celui-ci « avait déjà décidé » qu’il était coupable « par la façon » dont il l’a interrogé et dont il lui a parlé.

« Soyons clairs,  je ne suis pas anti-police. Nous avons besoin de la police. Sans la police, ce serait le chaos total. Mais il y a de mauvais policiers, il y a de bons policiers », a-t-il poursuivi. « Mais ce qu’ils ont fait ce jour-là, ils l’ont fait en toute impunité, en se disant qu’il n’y aurait aucune action contre eux. Je me suis senti déshumanisé ».

Invité dans un podcast pour parler de cette affaire, le pasteur a notamment expliqué pourquoi il avait refusé de donner son identité à la police. « En tant que minorités, explique-t-il, nous devons être réticents à donner notre identité, parce qu’ensuite c’est enregistré et on peut se retrouver avec un casier ». « Je n’avais pas ma carte d’identité sur moi de toute façon », conclut Michael Jennings.

Pastor Michael Jennings explained on my show exactly why he refused to give his ID to the Childersburg Police.

Download my podcast: https://t.co/ZQcFLsMG9j pic.twitter.com/kBIYEZ9PaO

— Joe Madison (@MadisonSiriusXM) September 4, 2022

 

Camille Westphal Perrier


Dans la rubrique International >



Les nouvelles récentes >

Société , Tous les articles , Actualités

"Face à l’extrême droite" : l’Eglise protestante unie de France appelle les chrétiens à "se tenir à l’écoute de l’Evangile"

Le président Emmanuel Macron a dissous l’Assemblée Nationale et convoqué des élections législatives en juillet prochain. L’Eglise protestante unie de France a pris la parole pour encourager les chrétiens à voter selon les valeurs prônées par l’Evangile.

Icône d'horloge grise décrite