Carl Lentz, ancien pasteur de Hillsong licencié pour adultère : "Je suis un être humain qui a commis d'énormes erreurs"

Carl Lentz, ancien pasteur de Hillsong licencié pour adultère  Je suis un être humain qui a commis d'énormes erreurs

Le pasteur Carl Lentz avait été licencié en 2020 pour cause d’adultère par la megachurch Hillsong de New York qu’il dirigeait avec son épouse Laura. Quatre ans plus tard, le couple prend la parole dans un nouveau podcast pour parler de son histoire. Si Carl n'hésite pas à évoquer les difficultés qu'ils ont traversées à cause de ses erreurs, il affirme aujourd'hui aller beaucoup mieux. "Je suis un être humain qui essaie de rectifier ma vie et de réparer mes torts", déclare-t-il.

"La grâce est la miséricorde, la faveur et le pardon que vous ne méritez pas, mais Dieu vous l'accorde quand même". Cette phrase a été prononcée par le pasteur Carl Lentz au micro de son nouveau podcast "Lights On" dans lequel il prend la parole aux côtés de son épouse Laura. Pendant environ une heure le couple revient sur le scandale qui a bouleversé leur vie. 

Décrit par GQ Magazine en 2017 comme un "pasteur de la hype", Carl Lentz s’est notamment fait connaître pour son rôle de mentor spirituel auprès de Justin Bieber et de son épouse Hailey Baldwin Bieber ou encore des sœurs Jenner.

Deux jours avant ses 42 ans, le 4 novembre 2020, Lentz qui était à la tête de Hillsong New York a été démis de ses fonctions pour adultère par Brian Houston, le dirigeant mondial de l’Église Hillsong. Laura, a également été renvoyée. Il avait alors déclaré sur Instagram :

"J’ai été infidèle dans mon mariage, la relation la plus importante de ma vie et j’en ai été tenu pour responsable. Cet échec est le mien, le mien seul, et j’assume l’entière responsabilité de mes actes. Je commence à rétablir la confiance avec ma femme, Laura, et mes enfants, et à vraiment prendre le temps de travailler et de guérir ma propre vie et de chercher l’aide dont j’ai besoin."

Quelques jours plus tard, le 16 novembre, Le Sun version américaine a rapporté que, selon une source interne d’une enquête lancée par Hillong, Lentz avait eu des aventures avec au moins trois autres femmes. Plus encore, une fidèle de l’Église et ancienne employée des Lentz l’a accusé en mai suivant de l’avoir sexuellement agressée. Des accusations que le pasteur a toujours niées.

Dans le premier épisode de "Lights On" le couple revient sur cette période "horrible". Ils expliquent que lorsque le scandale a éclaté Laura a eu besoin de suivre une thérapie intense. C'est également le cas de l'une de leurs filles ( le couple a trois enfants NDLR) qui a passé huit semaines dans un hôpital psychiatrique suite à ces révélations. 

"J'ai trouvé un thérapeute spécialisé dans les traumatismes liés à la trahison et je n'avais pas réalisé la quantité de travail que j'allais devoir faire parce que j'étais tellement mal", explique Laura.

Carl de son côté évoque une vie de mensonges, une double vie qu'il associe à de la "torture". "La façon dont je peux exprimer le fait de vivre une vie où vous avez ce genre de secret, c'est de la torture [...] et c'est de la torture pour les gens qui ne sont pas au courant", souligne-t-il. 

Il estime que si la vérité a finalement éclaté au grand jour c'est parce que "Dieu en avait assez".

"Je creusais vraiment ma propre tombe. Et c'est une réalité difficile à affronter."

Au cours de leur parcours de guérison, il dit avoir expérimenté "le pouvoir de l’honnêteté d’une manière totalement différente". Il insiste également sur sa responsabilité. "Tu n'as rien à voir avec mon péché caché, mes habitudes cachées et mes dépendances cachées. Tu ne savais pas ce qui m'arrivait", martèle l'ancien pasteur. 

Carl Lentz l'affirme, il n'est pas un pasteur tombé "en disgrâce" mais simplement un "être humain qui a commis d'énormes erreurs". 

"Je ne suis pas un ancien pasteur en disgrâce. Je suis un être humain qui a commis d'énormes erreurs. Les miennes étaient publiques, tout le monde a pu les voir. Et maintenant, je suis un être humain qui essaie de rectifier ma vie et de réparer les torts et vivre complètement différemment. Mais je ne suis pas déshonoré."

"La grâce est la miséricorde, la faveur et le pardon que vous ne méritez pas, mais Dieu vous l'accorde quand même. Donc, je suis tombé dans la grâce", précise-t-il. 

Dans le second épisode du podcast, sorti ce mercredi 5 juin, le couple parle cette fois de dépendance, de traumatisme sexuel, de l'église Hillsong et des lignes floues entre une culture de protection et une culture de dissimulation. 

Camille Westphal

Crédit image : Screenshot/ Instagram

Dans la rubrique Média >



Les nouvelles récentes >

Société , Tous les articles , Actualités

"Face à l’extrême droite" : l’Eglise protestante unie de France appelle les chrétiens à "se tenir à l’écoute de l’Evangile"

Le président Emmanuel Macron a dissous l’Assemblée Nationale et convoqué des élections législatives en juillet prochain. L’Eglise protestante unie de France a pris la parole pour encourager les chrétiens à voter selon les valeurs prônées par l’Evangile.

Icône d'horloge grise décrite