Elections : des évêques des Hauts-de-France appellent à une "sagesse politique"

election_eveques_hauts_france_appellent_sagesse_politique

Les évêques de Lille, Arras et Cambrai ont appelé lundi à une "sagesse politique" et une "solidarité universelle" au lendemain de l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale par le président Emmanuel Macron, après la victoire du RN aux élections européennes.

Les résultats des élections et la dissolution "sont un symptôme des profonds malaises ressentis face aux crises et aux bouleversements", ont estimé Laurent Le Boulc'h, archevêque de Lille, Vincent Dollmann, archevêque de Cambrai et Olivier Leborgne, évêque d'Arras.

"Des hommes et des femmes se sentent aujourd'hui un peu perdus, délaissés et sans avenir" et "aspirent à reprendre en main leur destinée", écrivent-ils dans un communiqué commun.

"Ce sentiment légitime est cependant ambigu car il peut verser dans la nostalgie, la victimisation de soi ou la quête d'un bouc émissaire", ont-ils poursuivi, avertissant entre les lignes des risques d'un vote anti-immigration.

Mgr Leborgne avait déjà déploré en décembre, lors du vote de la loi controversée sur l'immigration, que les migrants soient devenus des "boucs émissaires" et appelé les chrétiens à "refuser de découper la dignité humaine".

"Plus les temps sont troublés, plus nous avons besoin de sagesse, une sagesse politique ancrée courageusement dans la tradition humaniste, la fidélité au service du bien commun, l'attention aux plus petits, l'humilité de l'écoute et la solidarité universelle", ont ajouté les évêques lundi.

Avec la Corse, les Hauts-de-France sont l'une des régions où le RN a enregistré ses plus hauts scores dimanche, avec 42% des voix, et même plus de 50% dans l'Aisne et 47% dans le Pas-de-Calais.

Après la large victoire du Rassemblement national en France, le président de la République Emmanuel Macron a décidé dimanche de dissoudre l'Assemblée et de convoquer des élections législatives les 30 juin et 7 juillet.

La Rédaction (avec AFP) 

Crédit image : Shutterstock / Jordan Tan

dans la rubrique eglise >



Les nouvelles récentes >

Société , Tous les articles , Actualités

"Face à l’extrême droite" : l’Eglise protestante unie de France appelle les chrétiens à "se tenir à l’écoute de l’Evangile"

Le président Emmanuel Macron a dissous l’Assemblée Nationale et convoqué des élections législatives en juillet prochain. L’Eglise protestante unie de France a pris la parole pour encourager les chrétiens à voter selon les valeurs prônées par l’Evangile.

Icône d'horloge grise décrite