Le fondateur de la Maison Internationale de Prière, Mike Bickle, accusé d'abus sexuels

Le fondateur de la Maison Internationale de Prière, Mike Bickle, accusé d'abus sexuels

Mike Bickle, le fondateur de la Maison Internationale de Prière de Kansas City (IHOPKC), est confronté à des allégations d'abus sexuels émanant de plusieurs femmes.

La Maison internationale de prière de Kansas City (IHOPKC), dans le Missouri, a récemment publié un communiqué de presse affirmant que Mike Bickle, le fondateur de l'organisation, faisait face à des accusations d'abus sexuels qui se seraient étendus sur plusieurs décennies.

Les dirigeants de l'IHOPKC ont exprimé leur chagrin face à ces allégations qu'ils jugent "graves" :

"Nous avons le cœur brisé d'annoncer que nous avons récemment pris connaissance d'allégations graves, notamment d'immoralité sexuelle, dirigées contre Mike Bickle, le fondateur de l'IHOPKC."

Fondateur de la Maison Internationale de Prière, une organisation missionnaire évangélique basée sur la prière et qui propose des cultes 24h/24 et 7j/7, Mike Bickle est également le constructeur de l’Université Internationale de la Maison de Prière, qui comprend des écoles de ministère, de musique et de médias. Selon Christianity Today, il est l’un des chrétiens charismatiques les plus influents des États-Unis.

Les anciens dirigeants de l'IHOPKC, Dwayne Roberts et Brian Kimm ainsi que Wes Martin, ancien pasteur de la Forerunner Christian Fellowship (organisation liée à l'IHOPKC), ont affirmé la crédibilité des allégations d'abus sexuels imputés à Mike Bickle. Ils ont souligné qu'elle repose sur le témoignage crédible de plusieurs femmes, dans une déclaration publiée samedi dernier :

"La crédibilité de ces allégations ne repose pas sur une seule expérience ou sur une quelconque personne. victime, mais sur le témoignage collectif et concordant du vécu de plusieurs victimes."

Les dirigeants de l'organisation ont pris des mesures immédiates. Dimanche dernier, ils ont annoncé que le pasteur était temporairement exclu d'enseigner, de prêcher, de participer à la salle de prière ou même de s'exprimer sur les réseaux sociaux. Des actions drastiques qui ont été prises dans l'attente d'une enquête approfondie.

"Même si cela est difficile pour beaucoup, nous faisons confiance au bon et sage leadership de Jésus pour nous aider et nous fortifier alors que nous ancrons notre espérance en Lui", a déclaré, dimanche dernier, l'équipe de direction de l'organisation sur Facebook.

Salma El Monser

Crédit image : Creative Commons/ Wikipedia

Dans la rubrique International >



Les nouvelles récentes >

Société , Tous les articles , Actualités

"Face à l’extrême droite" : l’Eglise protestante unie de France appelle les chrétiens à "se tenir à l’écoute de l’Evangile"

Le président Emmanuel Macron a dissous l’Assemblée Nationale et convoqué des élections législatives en juillet prochain. L’Eglise protestante unie de France a pris la parole pour encourager les chrétiens à voter selon les valeurs prônées par l’Evangile.

Icône d'horloge grise décrite