L’exemple de foi poignant de religieuses bombardées à Lisieux en juin 1944 ​​​​​​​

L’exemple poignant de ces religieuses bombardées à Lisieux en juin 1944 ​​​​​​​

Les commémorations du 80e anniversaire du Débarquement de Normandie le 6 juin 1944 se déroulent en ce moment en France, avec de nombreux chefs d’État et vétérans. Au cours de ce combat pour la liberté, des milliers de civils normands sont décédés dans les bombardements, dont plusieurs religieuses du couvent bénédictin de Lisieux. Exemples de foi, les religieuses survivantes ont eu une réaction extraordinaire.

Les bourdonnements des avions résonnent au loin, quand tout à coup, ils se rapprochent et larguent leurs bombes destructrices. Cette scène a été vécue par de nombreux Normands en juin 1944, alors que les soldats Alliés fraîchement débarqués par les plages de la Manche s’organisaient pour reprendre la France aux nazis.

Dans la ville de Lisieux, les religieuses bénédictines vivent ces instants d’espoir et de panique, à l’abri de leur cloître. Cependant, les bombes qui continuent de s’abattre sur le pays n’épargnent personne et sèment la désolation dans le monastère la nuit du 7 juin 1944.

En dix minutes, le monastère est détruit : les bâtiments sont éventrés et le feu menace de se propager. Les religieuses survivantes voient avec effroi les cadavres de leurs sœurs, agonisantes ou déjà emportées par la mort.

À cet instant, où la mort semble avoir acquis la victoire, le père Pascal Marie raconte l’extraordinaire réaction de ces femmes au cours d’une interview avec Vatican News.

"La mère cérémoniaire, se rendant compte que quelques survivantes avaient encore leur livre d’office, déclara alors au matin : 'Faisons ce pour quoi nous sommes faites', et au milieu des ruines fumantes et des corps de leurs sœurs, elles vont chanter l’office."

Cet exemple nous interpelle encore aujourd’hui, poursuit le père Pascal Marie, curé d’Honfleur. Comme ces religieuses bénédictines, 138 prêtres, séminaristes, religieux ou religieuses du diocèse de Bayeux-Lisieux auraient perdu la vie lors de la Seconde Guerre mondiale, soit comme victimes civiles dans les bombardements alliés, soit en participant au conflit dans la Résistance.

Le curé de la ville d’Honfleur a effectué une recherche sur ces héros, et afin de leur rendre hommage, a soutenu l'édification d’une stèle commémorative à leurs noms.

Ainsi, au cours de la messe du 8 juin en la cathédrale de Bayeux, cette stèle sera officiellement présentée au public, en mémoire de ces héros, martyrs de la liberté et modèles de foi.

Jean-Benoît Harel

Crédit image : Creative Commons/ World History Encyclopedia

Dans la rubrique Église >



Les nouvelles récentes >

Société , Tous les articles , Actualités

"Face à l’extrême droite" : l’Eglise protestante unie de France appelle les chrétiens à "se tenir à l’écoute de l’Evangile"

Le président Emmanuel Macron a dissous l’Assemblée Nationale et convoqué des élections législatives en juillet prochain. L’Eglise protestante unie de France a pris la parole pour encourager les chrétiens à voter selon les valeurs prônées par l’Evangile.

Icône d'horloge grise décrite