Marche pour Jésus : un rassemblement au-delà des étiquettes religieuses

marche_jesus_rassemblement_etiquettes_religieuses

Samedi 25 mai, a eu lieu la Marche pour Jésus, rassemblant plus de 25 000 croyants à Paris. Cet évènement a réuni diverses branches du christianisme, autour d'un seul nom, celui de Jésus. "Si nous sommes ici dans cet endroit ce n’est pas pour une religion ou pour promouvoir notre église, [...] mais parce qu’il y a quelqu’un qui nous a touché profondément, Jésus" a prêché le pasteur Jean Luc Trachsel depuis la pelouse de La Muette.

InfoChrétienne était présent à la marche pour Jésus à Paris, découvrez notre reportage !

Selon les organisateurs, plus de 25 000 chrétiens se sont réunis à Paris à l’occasion de la marche pour Jésus le samedi 25 mai. Ce rassemblement qui a également réuni plusieurs milliers de personnes dans le reste de la France a permis aux chrétiens, peu importe leur dénomination, d'élever le nom de Jésus, au-delà de leurs différences théologiques. 

Catholiques, évangéliques, pentecôtistes et orthodoxes réunis à Paris

Gilbert Léonian, le pasteur en charge de la marche parisienne, nous a confié cette volonté de rassembler les divers courants d'églises pour "s’unir autour de Jésus".

"On s’est ouvert à tout l'éventail protestant évangélique grâce à la participation de plusieurs églises telles que MLK, Hillsong, ICC, mais aussi des églises baptistes, charismatiques et protestantes plus traditionnelles. C’est mon rôle, en tant que coordinateur, de garder l’unité et de s’unir autour de Jésus."

"Si nous voulons toucher le monde, il y a une condition : c’est de nous aimer les uns et les autres comme le Christ nous a aimés" a de son côté déclaré le pasteur Jean Luc Trachsel, qui a apporté un message d'unité depuis la pelouse de La Muette lors de la marche à Paris.

Selon lui, cet amour passe par l’acceptation et la collaboration entre les chrétiens des diverses dénominations. "J’ai rencontré les frères et sœurs catholiques, pentecôtistes, charismatiques. J’ai vu des baptistes, j’ai même vu des orthodoxes !" a-t-il déclaré évoquant les différentes dénominations présentes à la marche. Ainsi, ce n’est pas "une religion", ni même "une église" que les chrétiens sont venus promouvoir mais un seul nom, celui de Jésus.

"Si nous sommes ici dans cet endroit ce n’est pas pour une religion ou pour promouvoir notre église, [...] mais parce qu’il y a quelqu’un qui nous a touchés profondément, Jésus."

La marche chrétienne s’est terminée par un concert, avec la participation du groupe évangélique Hillsong FR et du célèbre groupe catholique Glorious. Ils ont interprété un chant intitulé Fais tomber ta pluie, co-écrit spécialement pour l'évènement. 

"Avec l’équipe Hillsong FR on prône l’unité des chrétiens et Glorious c’est vraiment des amis chers à notre cœur[...] On admire leur foi et tout ce que Dieu fait à travers eux" nous a confié Hillsong. S'appuyant sur le Psaume 133, les membres ont rappelé que "là où est l’unité, c’est là que Dieu déverse sa bénédiction".

"L’église avec un grand E, c’est ultra-important. Là où est l’unité, c’est là que Dieu déverse sa bénédiction et on essaye de la vivre au quotidien".

Mélanie Boukorras 

Crédit image : Mélanie Boukorras

Dans la rubrique société >



Les nouvelles récentes >

Société , Tous les articles , Actualités

"Face à l’extrême droite" : l’Eglise protestante unie de France appelle les chrétiens à "se tenir à l’écoute de l’Evangile"

Le président Emmanuel Macron a dissous l’Assemblée Nationale et convoqué des élections législatives en juillet prochain. L’Eglise protestante unie de France a pris la parole pour encourager les chrétiens à voter selon les valeurs prônées par l’Evangile.

Icône d'horloge grise décrite