Notre-Dame : Buren, Di Rosa, Pei-Ming parmi les candidats pour des vitraux contemporains

Notre-Dame  Buren, Di Rosa, Pei-Ming parmi les candidats pour des vitraux contemporains

Daniel Buren, Hervé di Rosa, Yan Pei-Ming et Pascal Convert figurent parmi les quelque "110 dossiers de duos d'artistes et maîtres verriers" candidats à la conception de vitraux contemporains pour Notre-Dame de Paris, annoncé samedi à l'AFP la présidence du comité artistique chargé de les sélectionner.

"Nous avons reçu environ 110 dossiers de tandems entre un artiste et un maître verrier à la date de clôture, vendredi", a annoncé Bernard Blistène, président de ce comité et directeur honoraire du Musée national d'art moderne, confirmant une information du quotidien. Le Figaro.

Robert Combas, Laure Prouvost, Philippe Parreno, Jean-Michel Alberola, Jaume Plensa, Claire Tabouret et Barthélémy Togo font aussi partie des artistes ayant répondu à l'appel à projet, selon M. Blistène, qui "se réserve le droit à la surprise " en sélectionnant également "des artistes moins connus".

"Une liste plus resserrée de dossiers validés sera arrêtée le 14 juin, puis, le 26 juin, le comité artistique retiendra une liste d'environ huit finalistes qui sera transmise à l'archevêque de Paris, Mgr Laurent Ulrich, qui en discutera avec le président de la République avant de ne retenir qu'un seul lauréat", at-il précisé.

Emmanuel Macron a annoncé en décembre, en visitant le chantier de restauration de la cathédrale détruite partiellement par un incendie en 2019, être favorable à l'installation de vitraux contemporains dans six chapelles du bas-côté sud de la nef (côté Seine).

"Le fil rouge retenu pour les vitraux sera l'arbre de Jessé (un motif fréquent dans l'art chrétien, qui représente schématiquement l'arbre généalogique de Jésus, ndlr) et le discours du prophète Isaïe" qui parle notamment de cet arbre, un détaillé M. Blistène.

Les chapelles qui accueilleront les futurs vitraux contemporains sont actuellement parées de vitraux du XIXe siècle, créées par l'architecte Eugène Viollet-le-Duc, qu'il faudra démonter.

Les nouveaux vitraux ne devraient pas être installés dans la cathédrale avant 2026, selon le ministère de la culture.

Composé de 20 personnes, conservateurs du patrimoine, artistes, membres du diocèse de Paris, de l'établissement public chargé du chantier de reconstruction et du ministère de la Culture, le comité artistique a été chargé de désigner "un binôme lauréat" afin de présenter un prototype pour la réouverture de la cathédrale, prévue le 8 décembre, après un chantier de reconstruction titanesque de cinq ans.

Sa flèche est pleinement visible dans le ciel de la capitale depuis des semaines mais la cathédrale ne sera pas rouverte pour les Jeux olympiques de Paris, qui débutent le 26 juillet. Ses abords doivent être réaménagés par la suite, secteur par secteur, de 2025 à 2028.

La Rédaction (avec AFP)

Crédit image : Shutterstock/ Stefan Lambauer

Dans la rubrique église >



Les nouvelles récentes >

Société , Tous les articles , Actualités

"Face à l’extrême droite" : l’Eglise protestante unie de France appelle les chrétiens à "se tenir à l’écoute de l’Evangile"

Le président Emmanuel Macron a dissous l’Assemblée Nationale et convoqué des élections législatives en juillet prochain. L’Eglise protestante unie de France a pris la parole pour encourager les chrétiens à voter selon les valeurs prônées par l’Evangile.

Icône d'horloge grise décrite