Pour la première fois, les 10 crises les plus négligées se situent toutes en Afrique

shutterstock_1711983601.jpg

« Le fait que les crises les plus négligées au monde soient toutes en Afrique montre l’échec chronique des décideurs, des donateurs et des médias à résoudre les conflits et la souffrance humaine sur ce continent. »

Le Conseil Norvégien pour les Réfugiés (NRC) vient de publier sa liste annuelle des 10 crises les plus négligées dans le monde. Et pour la première fois, elles se situent toutes en Afrique.

Pour la deuxième année consécutive, la République Democratique du Congo se situe à la première place de cette liste, suivie par le Burkina Faso, le Cameroun, le Soudan du Sud, le Tchad, le Mali, le Soudan, le Nigeria, le Burundi et l’Éthiopie.

« Le fait que les crises les plus négligées au monde soient toutes en Afrique montre l’échec chronique des décideurs, des donateurs et des médias à résoudre les conflits et la souffrance humaine sur ce continent », a déclaré Jan Egeland, secrétaire général du Conseil norvégien pour les réfugiés, « avec la guerre absorbante en Ukraine en Europe, je crains que la souffrance africaine ne soit poussée plus loin dans l’ombre ».

Dans l’introduction de son rapport, le NRC dénonce le fait que « la guerre en Ukraine a mis en évidence l’immense fossé entre ce qui est possible lorsque la communauté internationale se rallie à une crise et la réalité quotidienne pour les millions de personnes qui souffrent loin des projecteurs ».

Pour Jan Egeland, le silence qui entoure les crises sur le continent africain « n’est pas seulement injuste », « ce parti pris a également un coût énorme ».

« Des vies qui auraient pu être sauvées sont perdues. On laisse les conflits se transformer en crises prolongées et anéantir les espoirs de générations de personnes en un avenir meilleur. »

M.C.

Crédit image : Denys.Kutsevalov

Articles récents >

Résumé des actualités du 24 mars 2023

outlined-grey clock icon

Les nouvelles récentes >