Un responsable de la Convention baptiste du Sud sous le feu des critiques pour un message sexuel sur Twitter

convention-baptiste-du-sud

Alors que la Convention baptiste du Sud est toujours sous le choc face aux révélations d'abus sexuels après avoir demandé une enquête par une entreprise indépendante, l’un des membres de son comité exécutif a récemment publié un message à teneur sexuelle concernant une élue démocrate. Ses publications douteuses suscitent la colère au sein de la Convention.

Guy Frederick est le pasteur de la Mapledale Baptist Church à Sheboygan, dans le Wisconsin, mais également membre du comité exécutif de la Convention baptiste du Sud, l’organe qui gère les opérations quotidiennes de l’association. Le responsable a publié, le 31 janvier dernier, un commentaire sur la représentante démocrate Alexandria Ocasio-Cortez (surnommée AOC), régulièrement moquée par les républicains et qui a dernièrement déclaré que les publicités parlant de l’amour du Christ durant le Super Bowl visaient à présenter le fascisme comme une chose bénigne.

Répondant publiquement le 31 janvier à un influenceur qui demandait si AOC est "sexy", Frederick a feint de vouloir une précision quant à ce qu’entendait l’internaute par "sexy" : "Comme la sueur sexy des seins ou comme étant sexuellement désirable ?" La publication, rapidement supprimée, nuit à la volonté du comité de montrer un autre visage après avoir fait l’objet d’une longue investigation de Guidepost Solutions, une entreprise indépendante mandatée par la Convention baptiste du Sud pour enquêter accusations d’abus sexuels qui ont marqué l’association depuis 2019.

Face aux critiques, le pasteur a dit s’être repenti, sans toutefois préciser de quoi. Un membre de la Convention a mis son message en ligne afin de le dénoncer. 

Someone remind me again - is Guy Fredrick still on the @SBCExecComm? pic.twitter.com/2iMUVJWf62

— SBC Platform (@TheSBCPlatform) February 1, 2023

Des publications malvenues à l’heure du ménage

En tant que membre du comité exécutif, Frederick a participé à l’examen des questions soulevées par les allégations d’abus sexuelles dans des églises et autres associations de la Convention baptiste du Sud accusée de les avoir mal gérées et ignorées. Ce n’est pas la première fois que le responsable fait parler de lui pour des messages en contradiction avec la volonté de l’organisation de faire le ménage. En octobre 2021, il avait été fortement critiqué pour avoir publié un mème sur Facebook se moquant du harcèlement sexuel au travail. Le message comparait l’obligation vaccinale et le harcèlement sexuel au travail, un message malvenu dans le contexte des accusations concernant des responsables baptistes.

Des responsables de la Convention appellent désormais au départ de Frederick dont le mandat renouvelable une fois expire cette année. Le pasteur Jared Wellman, actuel président du comité exécutif, a déclaré sur Twitter : "Il n’y a jamais de contexte approprié pour objectiver une autre personne. Ceci est particulièrement vrai pour le chrétien qui sait que, selon la Bible, les gens sont faits à l’image de Dieu."

Jean Sarpédon


Articles récents >

Résumé des actualités du 19 avril 2024

outlined-grey clock icon

Les nouvelles récentes >