Assassinat d’un chef de village chrétien et de son fils au Nigeria

« Le rapport de sécurité a déclaré que l’acte avait été commis par environ cinq hommes brandissant des fusils et des machettes AK-47, qui ont également tenté de brûler la maison et un véhicule. »

Les chrétiens de l’État de Kaduna au Nigeria ont une fois de plus été la cible d’une violente attaque. Le 17 novembre dernier, Haruna Kuye, le chef communautaire d’un village à majorité chrétienne du sud de l’État, ainsi que son fils adolescent, Destiny Kuye ont été tués par des hommes armés, dans leur domicile du village de Mazaki.

Samuel Aruwan, commissaire d’État à la sécurité intérieure et aux affaires intérieures, explique :

« Le rapport de sécurité a déclaré que l’acte avait été commis par environ cinq hommes brandissant des fusils et des machettes AK-47, qui ont également tenté de brûler la maison et un véhicule. […] Trois caisses vides et une cartouche de 7,62 mm de munitions spéciales ont été récupérées sur les lieux de l’incident. Les troupes, en collaboration avec d’autres agences de sécurité, mènent des enquêtes et suivent les assaillants. Le gouverneur qui a exprimé ses condoléances à la famille Kuye et au Conseil traditionnel d’Atyap, a prié pour le repos des âmes du chef de district et de son fils. Le gouverneur a chargé le commissaire de police et directeur du département des services d’État de faire équipe avec les forces militaires sur le terrain pour assurer des enquêtes diligentes. »

L’Union Populaire de Kaduna du Sud (SOKAPU) dénonce un « crime odieux » et se dit « attristée par la vague croissante d’enlèvements et de meurtres ».

L’épouse et la fille de Haruna Kuye, blessées au cours de l’attaque, sont hospitalisées.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.