« Attaque barbare » au Burkina Faso, un pasteur, des fidèles et des enfants « exécutés froidement » pendant le culte

Une attaque a causé la mort de 14 fidèles, dont des enfants, dans l’église protestante de Hantoukoura, au Burkina Faso.

L’
église protestante de Hantoukoura, à l’est du Burkina Faso, a été victime d’une violente attaque de la part « d’individus lourdement armés ». 14 personnes ont été abattues. Parmi elles, le pasteur et des fidèles, dont de nombreux enfants.

Un communiqué AFP évoque « une attaque meurtrière perpétrée par des hommes armés non identifiés » qui a « occasionné 14 morts et de nombreux blessés ». Le drame s’est déroulé pendant le culte du 1er décembre.

Si l’attentat n’a pas encore été revendiqué, l’agence Reuters évoque le contexte burkinabé, « l’insurrection islamiste [qui y] a déclenché des tensions ethniques et religieuses ».

Le président du Burkina Faso, Roche Kaboré, a immédiatement condamné cette « attaque barbare » sur Twitter et présenté ses « condoléances les plus attristées » aux familles

En octobre dernier, les évangéliques dénonçaient déjà l’« insécurité croissante » due aux attaques terroristes contre les chrétiens. La Fédération des Églises et Mission Évangéliques (FEME) du Burkina Faso appelait la communauté internationale à « voler à son secours afin d’éviter que le pays ne tombe dans le chaos ».

M.C.

Lire sur le même sujet :

Au Burkina Faso, après la « tragédie de Hantoukoura », les évangéliques refusent « tout esprit de peur et de vengeance »

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.