Attaqué pendant un culte, un pasteur est laissé pour mort

Le pasteur menait un culte dans la maison d’une famille chrétienne quand il a été pris à partie par des nationalistes hindous radicaux.

En Inde, les « incidents de persécution ont tellement augmenté ces jours-ci », déplore un pasteur auprès d’International Christian Concern.

Ce mois-ci, des nationalistes hindous radicaux, accompagnés par le chef du village, ont interrompu le culte qui avait lieu chez une famille chrétienne. Ils les ont accusés de s’être convertis à une religion étrangère, d’abandonner leurs dieux et d’attirer d’autres personnes vers le christianisme. La foule a alors commencé à battre les chrétiens, parmi lesquels des femmes et des enfants. Ils ont violemment pris à partie le pasteur, qu’ils ont laissé pour mort, avant de quitter les lieux.

Une heure plus tard, le pasteur a repris conscience. Les chrétiens se sont dirigés vers la police pour déposer plainte, mais la foule accompagnée du chef de village a également déposé un rapport d’incident contre le pasteur.

Dans le Chhattisgarh, un incident comparable s’est déroulé. Des chrétiens s’étaient réunis dans leur nouvelle salle paroissiale lorsque des nationalistes hindous radicaux les ont attaqués. Ils ont été sévèrement battus et neuf chrétiens ont dû être hospitalisés.

M.C.

Crédit image : Shutterstock/ Hyotographics

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.