Atteinte de la maladie de Lyme et aux portes de la mort, la « Pop Punk Queen » Avril Lavigne crie à Dieu

Toute jeune, Avril Lavigne a vendu plus de 40 millions d’albums et 50 millions de titres. Elle est la troisième artiste canadienne de tous les temps derrière Céline Dion et Shania twain. Son surnom de Pop Punk Queen en dit long sur son registre, et jamais l’artiste n’a mentionné Dieu dans l’une de ses chansons.

Après une pause de près de 5 ans, la chanteuse revient pourtant sur le devant de la scène avec un titre aux sonorités proches des chants de louange, dans lequel elle raconte de quelle manière elle a demandé le soutien de Dieu au coeur de l’épreuve. Atteinte par la maladie de Lyme, Avril a bien cru vivre ses dernières heures. Dans son désespoir, elle a crié à Dieu et le raconte dans sa chanson, Head Above Water.

Dans une interview accordée à Elite Daily, la jeune femme se souvient d’un instant déterminant de sa maladie.

« Une nuit, je pensais que j’étais en train de mourir et j’ai accepté que j’allais mourir. Ma mère s’est couchée à côté de moi et m’a tenue. J’ai eu l’impression de me noyer. À bout de souffle, j’ai prié Dieu : ‘S’il te plait, aide-moi à garder la tête hors de l’eau’. C’est à ce moment que la composition de cet album a commencé. C’était comme si je touchais quelque chose. Ce fut une expérience très spirituelle. Les paroles m’ont inondées à partir de ce moment-là. »

Un magnifique témoignage pour tous ceux qui traversent l’épreuve. Il y a toujours de l’espoir avec Dieu.

Découvrez les paroles du refrain. 

Dieu, maintiens ma tête hors de l’eau.
Ne me laisse pas couler, ça devient plus difficile.
Je te retrouverai là devant l’autel.
Alors que je tombe à genoux.
Ne me laisse pas me noyer, noyer, noyer.
Ne me laisse pas, ne me laisse pas, ne me laisse pas sombrer.

Alors tire-moi de cet enfer.
Parce que je suis sous le courant.
Viens me sécher et tiens-moi fort.
J’ai besoin de toi maintenant, j’ai vraiment besoin de toi.

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?