Attentats à Bruxelles ce 22 mars, que s’est-il passé au centre de l’Europe ?

Explosions, fumée, gens blessés : les témoignages se multiplient.

Aéroport Zaventem vers 8h :

Première explosion. Un employé responsable des bagages témoigne qu’il a aidé plusieurs personnes blessées et choquées, il est lui-même sous le choc.

Une deuxième explosion la suit de près. Panique, les secours tardent à arriver.

Un employé des services de nettoyage de l’aéroport témoigne :

« Nous savons comment évacuer l’aéroport lorsqu’un incident survient mais pas un attentat ».

Les gens racontent des scènes d’horreur. Un français se dit deux fois miraculé :

« Je suis passé au Bataclan 15 minutes avant la fusillade à Paris. Ici, nous venions à Bruxelles spécialement pour prendre l’avion vers le Moyen-Orient. En quelques secondes, tout s’est effondré. Il y avait de la poussière partout, des gens qui courraient. Cela me poursuit ».

En fin d’après-midi annonce officielle de la découverte dans ce lieu d’une troisième bombe qui n’a pas explosé.

Station de métro Maelbeek peu après 9h :

Explosion. Une rame de métro est stoppée juste avant son arrivée sur les lieux.

Le quartier européen, tout proche de cette station, est bouleversé, les employés sont assignés à leurs bureaux. Tous les transports en commun sont figés jusqu’à nouvel ordre. La ville de Bruxelles est entièrement mobilisée pour venir en aide physique et psychologique aux personnes blessées.

Pierre Meys, porte-parole des pompiers de Bruxelles, témoigne :

« C’est la guerre, c’est indescriptible. Tout est en morceaux, tout est détruit. En une quarantaine d’années de métier, c’est la chose la plus grave que j’aie vue ».

Les chiffres en fin d’après-midi : au moins 34 morts et plus de 200 blessés.

A noter :

Très rapidement, la vidéo d’une explosion à l’aéroport circule sur Internet. Elle s’avère fausse, les locaux sont ceux de Moscou en 2011. Une rumeur de fusillade dans un autre quartier est aussi démentie dans la matinée.

En début d’après-midi la justice belge enjoint la presse à ne rien divulguer « sur l’enquête en cours ».

16h30 : Un organe de presse associé à l’Etat islamique revendique en son nom les attentats de Bruxelles.

Le niveau d’alerte 4 a été instauré pour l’ensemble de la Belgique.

Les 28 pays de l’Union européenne dénoncent conjointement « une attaque sur notre société ouverte et démocratique ».

Elisabeth Dugas

Photo : Photo communiquée par le gouvernement belge de 3 suspects activement recherchés

Voir également :

Attentats à Bruxelles : les réactions des communautés religieuses

DIRECT Bruxelles / Multiples explosions ce mardi 22 mars au matin à l’aéroport et dans le métro

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.