Au Bangladesh, la rue gronde contre la France

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté au Bangladesh mardi 27 octobre contre la France et le président Emmanuel Macron.

Lors de son discours à la Sorbonne la semaine dernière pour rendre hommage à Samuel Paty, Emmanuel Macron avait juré de continuer la bataille pour la liberté d’expression et de porter « haut la laïcité ».

 

« Nous défendrons la liberté que vous enseigniez si bien et nous porterons haut la laïcité. Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins, même si d’autres reculent. Nous offrirons toutes les chances que la République doit à toute sa jeunesse sans discrimination aucune. »

Des propos qui ont fait des remous dans le monde musulman qui n’accepte pas que le prophète Mahomet soit caricaturé.

A commencer par le président Turc, Recep Erdogan, qui n’en finit plus d’attaquer le président français et qui avait déjà appelé ses concitoyens à boycotter les produits français lundi.

Hier, c’est au Bangladesh, dans la ville de Dacca, que des dizaines de milliers de manifestants ont défilé, appelant à leur tour au boycott des produits français et brûlant un portrait d’Emmanuel Macron comme le rapporte l’AFP.

Les #ShameOnFrance se multiplient sur les réseaux sociaux, comme on peut le voir dans le post ci dessous sur Twitter.

Des centaines d’officiers armés ont utilisé une barricade de barbelés pour arrêter les manifestants, qui se sont dispersés sans violence avant de pouvoir s’approcher de l’ambassade de France.

Le rassemblement qui a commencé dans la plus grande mosquée du pays, s’est déroulé à l’initiative d’un des plus grands partis islamistes du pays Islami Andolon Bangladesh (IAB), rapporte Dhakka Tribune.

Le journal rapporte également les propos d’un membre du parti, Ataur Rahman qui a déclaré que « Macron était un des rares dirigeants à adorer Satan ». Il a ensuite appelé le gouvernement bangladais à « expulser » l’ambassadeur de France.

C.P

Crédit image : Yasin Hasan / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.